Gautier Chapuis, conseiller délégué au maire de Lyon à l’alimentation locale et à la sécurité alimentaire, sur le plateau de Lyon Capitale en mai 2022.

"Lyon vibre toujours autant quand on parle d'alimentation", qu'est-ce que la ville comestible ? (vidéo)

Gautier Chapuis, conseiller délégué au maire de Lyon en charge de l'alimentation locale et la sécurité alimentaire, est l'invité de 6 minutes chrono, la quotidienne de Lyon Capitale. Lyon veut devenir une "ville comestible" en mettant l'accent sur l'agriculture urbaine et l'alimentation locale. Il détaille les ambitions lyonnaises.

Lyon, la capitale de la gastronomie, veut devenir une "ville comestible".  Mais qu'est-ce que c'est, une "ville comestible"? "Derrière ce terme, il y a toute la dimension de refaire du lien entre une zone urbaine, la ville de Lyon, qui est largement minérale, et la nature, l'environnement. La ville comestible, c'est faire du lien au travers de l'agriculture urbaine avec à la fois notre environnement et du lien avec l'histoire de Lyon. Lyon est une ville historiquement très tournée vers l'horticulture", explique Gautier Chapuis, conseiller délégué au maire de Lyon en charge de l'alimentation locale et la sécurité alimentaire.

Invité de 6 minutes chrono, la quotidienne de Lyon Capitale, Gautier Chapuis explique que Lyon a notamment l'ambition de "planter un verger par an dans chaque arrondissement. Ca fait 9 vergers par an. On en est déjà à 18. L'idée, c'est à terme d'avoir des vraies lieux de vie, parce que quand on fait de l'agriculture urbaine, on plante un verger, on refait du lien entre nous, le quartier va en prendre soin". Visite de jardins, de potagers, de fermes, conférences thématiques, 10 jours sont organisés à Lyon pour découvrir l'agriculture urbaine jusqu'au 24 mai (à découvrir ici).

Le plan "ville comestible" de la Ville de Lyon prévoit aussi le développement d'un paysage nourricier, le développement de deux quartiers fertiles dans les 8e et 9e arrondissement, la création de fermes urbaines pédagogiques et aussi la création d'une maison de l'agriculture urbaine. Son ouverture est espérée en 2023 dans le parc de Gerland, dans le 7e arrondissement de Lyon.

"Dès septembre 2022,  dès la rentrée scolaire, deux nouveaux menus vont voir le jour (dans les cantines à Lyon) : un menu petit bouchon et un menu jeune pousse"

Au printemps 2021, l'instauration d'un menu unique sans viande pendant quelques semaines dans les cantines lyonnaises en raison d'un protocole sanitaire renforcé avait suscité de vives réactions. Qu'est-ce qui est prévu à la rentrée 2022 pour les petits lyonnais dans les cantines ? "Ca a fait couler beaucoup d'encre. Ca montre que Lyon vibre toujours autant quand on parle d'alimentation", explique Gautier Chapuis.

"Dès septembre 2022,  dès la rentrée scolaire, deux nouveaux menus vont voir le jour : un menu petit bouchon et un menu jeune pousse. Le menu jeune pousse sera 100% végétarien et le menu petit bouchon comprendra de la viande et du poisson. Ces deux menus-là ont une grosse ambition en terme de bio, de local, on va aller chercher des produits sur notre territoire, sur notre terroir qui est très riche autour de Lyon. C'est déjà 50% de bio dès la rentrée 2022, pour avoir un objectif de 100% bio d'ici la fin du mandat", souligne le conseiller délégué au maire de Lyon en charge de l'alimentation locale et la sécurité alimentaire.

L'interview en intégralité de Gautier Chapuis est à retrouver ci-dessous.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut