Arkéma

Lyon : une action coordonnée d’Extinction Rebellion

Samedi 17 décembre les activistes écologistes d'Extinction Rebellion ont mené plusieurs actions coordonnées sur l'agglomération lyonnaise. Une vingtaine d'entre eux ont été interpellés.

Les militants écologistes controversés d'Extinction Rebellion ont mené des actions coordonnées sur plusieurs bâtiments dans l'agglomération lyonnaise. La direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement, à Lyon, et les locaux de l'usine Arkema à Pierre-Bénite ont ainsi étés pris pour cible. La préfecture du Rhône assure que les forces de l'ordre sont intervenues rapidement. Aucune dégradation notable n'a été constatée sur les sites.

Arkema et les additifs nocifs

L'entreprise Arkema est connue au Sud de Lyon pour le rejet d'additifs PFAS. Une substance chimique très utilisée dans les emballages. Ces additifs PFAS sont nocifs pour la santé et pour environnement. Depuis le septembre dernier, l’État et la préfecture du Rhône demandent à l'exploitant de limiter ces rejets par paliers. En mars 2023 elle doit réduire de 65%, 73% en décembre 2023 et 84% en septembre 2024. Des échéances qui ne semblent pas convenir aux militants d'Extinction Rebellion.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut