faits divers
Pompier du Rhône © Tim Douet

Lyon : un conducteur de trottinette électrique se blesse gravement

Un jeune homme de 21 ans a eu un grave accident de trottinette électrique ce samedi soir dans le 6e arrondissement de Lyon. Touché au crâne, il a été plongé dans un coma artificiel. 

Samedi en début de soirée, un jeune homme qui circulait en trottinette électrique s'est grièvement blessé dans le quartier des Brotteaux, rapporte Le Progrès. Selon le quotidien, il circulait sur une voie de bus et aurait été percuté par une voiture à l’angle des rues des Émeraudes et Michel-Rambaud alors qu'il venait de griller un feu rouge. Il souffrirait d’un grave traumatisme crânien et a été hospitalisé en urgence à l’hôpital Édouard-Herriot avant d’être plongé dans un coma artificiel.

Alors que la loi LOM est actuellement à l'étude devant l’Assemblée nationale pour codifier l'usage des trottinettes électriques et autres overboard, gyropode, etc.., la police a commencé à mener des opérations de verbalisation à l'encontre des usagers de deux-roues. De janvier à mai, le nombre d'accidents impliquant des utilisateurs de trottinettes a augmenté de 115 % au Centre Hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc. Comme nous l'écrivions il y a un mois, ce type de traumatismes représente près de 12 % des accidents de la route pris en charge par l'hôpital lyonnais.

à lire également
faits divers Douane Opération de Police à Décines © Tim Douet
Un homme a été interpellé, soupçonné d'avoir renversé le jeune Habib alors que ce dernier circulait en trottinette, près de Lyon. Ce dernier a succombé à ses blessures. Le suspect avait tenté de faire croire au vol de sa voiture. 
13 commentaires
  1. vieux caladois - 17 juin 2019

    et comme d'habitude on va condamner le conducteur de la voiture...

    1. Abolition_de_la_monnaie - 17 juin 2019

      ha ha ah.
      Vraiment très drôle votre victimisation artificielle.
      La voiture tue, pollue, mais c'est "toujours la faute des autres".

      1. yvan_d - 4 juillet 2019

        la voiture tue peut être, mais quand même beaucoup moins que les accidents domestiques : quelques chiffres : Accidents de la vie courante :
        Plus de 20 000 décès par an
        3e cause de mortalité en France
        1re cause de décès chez les enfants de 1 à 14 ans
        Plus de 11 millions de blessés par an
        4,5 millions de blessés ayant recours aux urgences
        500 000 blessés hospitalisés
        et pour la pollution, c'est pareil, 1 kg de déchet par jour par foyer, les rejets de produits chimiques type javel, les piles usagers, les matières plastiques etc etc...
        Si ce que je viens de citer pouvait rapporter aux caisses de l’État ça ferait belle lurette qu'on en ferait une priorité, comme on le fait avec la voiture et les automobilistes.

  2. JANUS - 17 juin 2019

    "il venait de griller un feu rouge" Au suivant !

  3. achane - 17 juin 2019

    Il faut interdire les voitures en ville, trop dangereux pour tout le monde et polluant.

    1. vieux caladois - 17 juin 2019

      on devrait construire les villes à la campagne, l'air y est plus pur ...et c'est de Alphonse Allais (1854/1905) !

  4. Ptit Louis - 17 juin 2019

    Malheureusement, les flatulences de certain-e-s polluent aussi...
    En ville comme à la campagne la bêtise n'a jamais rendu le ciel plus bleu...

  5. Ptit Louis - 17 juin 2019

    Ces antis voiture car sans permis pour différentes raisons (pas toujours par volonté) qui vous demandent : " Tiens toi qui un véhicule, ne pourrait tu pas me transporter tel colis ou m’emmener à tel endroit pour ...."
    Et le plombier, le carreleur et autres artisans ils transportent leur outils par le Web ?
    Pollueur par délégation, c'est pas mieux.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 17 juin 2019

      Vous ne connaissez pas "les boîtes à vélo" ?
      Des artisans avec du matériel, mais qui se déplacent à vélo.
      Quand on vous dit que c'est un problème de génération : une grande partie de la vieille génération s'accroche à détruire l'avenir de la race humaine en répandant des matières toxiques dans l'environnement de tous, pendant que d'autres construisent autre chose. 🙂

  6. raslebol69 - 17 juin 2019

    Pas tous dans le même cas.
    Le plus en cause est l'incivilité d'un certain nombre d'usagers des trottinettes (et des vélos) qui refusent de respecter les règlements (feux grillés, rues prises à contre-sens, circulation sur les trottoirs....). Il y a longtemps que la police aurait du passer à la répressions de ces individus. Ils se sentent encouragés par le laxisme.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 17 juin 2019

      Vivement qu'on s'occupe du laxisme en matière de pollution automobile, des voitures garées sur les pistes cyclables de partout dans Lyon, des feux rouges grillés, des portables et smarphones au volant, des clignotants non mis, des dépassement de limitation de vitesse sur les quais et les grosses artères, etc, etc, etc.
      .
      Ce qui n'empêche pas de sanctionner aussi ceux qui ne respectent pas le code de la route (fait à cause de l'utilisation des voitures).

  7. Ptit Louis - 20 juin 2019

    La boite à outil c'est ok pour la maintenance et le bricolage pour Bobos.
    Ta palette de chaux ou de ciment, ton volume d'isolant bio, tes tonnes de sables et carrelage ... tu les transporte en vélo ?
    Réveille toi camaradEs ! C'est ce genre d'argumentation "jusqu'au boutiste" qui nous font tourner en rond depuis + de 50 ans ... Vert mais pas mûr...
    Et la pollution "grise" : recyclage batteries,panneaux solaire, pillages miniers et exploitation humaine on en parle surtout pas tant que l'on garde son petit confort; La prochaine génération s'en occupera peut-être ...

  8. Ptit Louis - 20 juin 2019

    Puis les cyclistes n'ont pas de smart phone comme les piétons d'ailleurs...
    Apparemment certains sont déjà sur la planète Mars !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut