lyon turin

Lyon-Turin : l'Italie met un nouveau coup d'arrêt au projet 

Le président du conseil italien a exprimé “de forts doutes” sur la ligne Lyon-Turin lors d'une conférence de presse. 

Ce jeudi lors d'une conférence de presse, Giuseppe Conte, le président du Conseil italien a “exprimé de forts doutes” et sa “perplexité sur l'opportunité de faire le Lyon-Turin”. “Je ne suis vraiment pas convaincu qu'il s'agisse d'un projet dont l'Italie a besoin”, a ajouté le chef du gouvernement italien. Ce dernier n'a pas réussi à trouver un compromis entre la Ligue du nord de Matteo Salvini et le Mouvement cinq étoiles de Luigi Di Maio. Les deux parties qui forment la coalition italienne sont divisées sur le sujet. En début de semaine, Giuseppe Conte avait déclaré qu'il “prendra la meilleure solution pour les Italiens, évidemment le gouvernement ne court aucun risque”.

Jeudi soir, le Gouvernement français a rapidement réagi par l'intermédiaire de sa ministre des Transports Élisabeth Borne, qui s'est dite “convaincue de la pertinence de ce projet majeur pour les échanges entre les deux pays et pour l’Europe”. “La France réaffirme son attachement au respect des engagements pris et des délais de réalisation”, a-t-elle ajouté voulant en insistant sur le respect “d'un traité bilatéral ratifié en 2017”.

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 8 mars 2019

    Une très bonne chose (vu que c'est un projet inutile et gaspilleur d'énergie, )
    sauf pour le secteur du BTP qui ne pourra plus faire de grosses factures... 😀

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut