LYON SOUS LES BOMBES

à l'occasion du plus gros "graffiti jam" d'Europe.

Après Thessalonique (Grèce), Zagreb (Croatie), Sofia (Bulgarie), Wiesbaden (Allemagne), Lodz (Pologne), et avant Eindhoven (Pays-Bas), New York City et Chicago (USA), Mexico (Mexique), Saint-Petersbourg (Russie) ou Cape Town (Afrique du Sud), c'est à Lyon que s'arrête le rassemblement le plus établi du mouvement graffiti mondial.
Pendant deux jours, le Meeting Of Styles 2007 - c'est son nom - réunit près de 300 graffeurs et tagueurs qui s'en donnent à cœur joie, et en toute légalité, pour peindre les 8 000 m2 de murs de la friche R.V.I., avenue Lacassagne (3e arrondissement). Quasiment l'équivalent d'un terrain de foot et demi à la verticale ! "C'est simple, on est le plus gros graffiti jam en Europe en terme de surface et d'invités" explique Franck, alias Impact, co-organisateur du MOS, avec le collectif Association 4. Plus de quarante graffeurs de Porto-Rico, d'Angleterre, de Pologne, de France et d'Allemagne sont invités à réaliser d'immenses fresques et montrer ce qu'ils savent faire avec leur bombe (3D, wildstyle, bubblestyle...).
A noter, la présence de El Diablo, le génial créateur de la mini-série "Les Lascars" dont la saison 2 arrive sur Canal +, du crew PCP, des lyonnais Pistone, Brusk et Oshe et de toute une ribambelle de graffeurs moins en vue mais tout aussi doués. Un événement à ne manquer sous aucun prétexte. Et rassurez-vous, les bombeurs ne sont pas des cannibales.

Meeting Of Styles 2007. Friche R.V.I. 84, avenue Lacassagne. Lyon 3e.
www.meetingofstyles.com. Samedi et dimanche toute la journée. Entrée libre. DJ's, concertos de piano, détournements plastiques, poésie, vidéos, sculptures.

Old school B.Boy
A 38 ans, Impact (akka Franck) est l'un des plus anciens graffeurs de Lyon. En 1995, il crée le groupe KMF (Kartier Mal Fréquenté). Aujourd'hui, ils sont entre 20 et 25 à appartenir au "posse" de bombeurs, dont certains pratiquent sur New York, la mecque de la culture graffiti sur la planète. S'il continue à faire des graffs pour le plaisir, le "b.boy" s'est mis à son compte et bosse pour des collectivités et des commandes de particuliers. C'est notamment lui qui a réalisé quelques devantures de magasins aux Terreaux ; c'est aussi lui qui peindra une fresque sur les berges, vers le "bol" de skate, à la Guillotière. Dans son atelier de la friche R.V.I., sa dernière "toile", avec Pistone, graffeur de 28 ans, est absolument exceptionnelle.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut