Nous toutes, féminicides
Journée des violences faites aux femmes le 25 novembre. @ FaceBook Nous Toutes Rhône

Lyon se mobilise pour la journée internationale des violences faites aux femmes

La Ville de Lyon et les associations locales manifestent à l'occasion de la journée internationale des violences faites aux femmes ces vendredi 25 et samedi 26 novembre.

121 féminicides ont été recensés depuis le début de l'année 2022 d'après le collectif Nous Toutes. A l'occasion de la journée internationale des violences faites aux femmes ce vendredi 25 novembre, deux associations, ainsi que la municipalité de Lyon ont décidé de montrer leur soutien aux femmes, victimes de violences au quotidien. Depuis 1999, le 25 novembre marque la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, une journée décrétée par l'ONU (organisation des nations unies).

Un décès tous les deux jours

En moyenne, plus de 210 000 femmes sont victimes de violences physiques ou sexuelles de la part d'un conjoint ou d'un ex, d'après les chiffres diffusés par le collectif féministe, soit un rapport d'un décès tous les deux jours.

Le collectif Nous Toutes Rhône, engagé contre les violences sexistes, sexuelles et psychologiques, invite tous ceux qui souhaitent soutenir les femmes victimes de violences, sur la place Bellecour ce samedi 26 novembre. Pour marquer le coup, Nous Toutes organise un "Die In", où les participants devront s'allonger sur le sol. Ce geste fort symbolise toutes les mortes qui ont succombé aux violences. "L’objectif est de personnifier les victimes de féminicides pour leur rendre hommage et rendre compte physiquement du nombre que cela représente", indique l'association militante.

Aux côtés de Nous Toutes, plusieurs associations signataires du collectif Droit des Femmes 69 feront partie du rassemblement : Filactions, Impact, Planning Familial 69, Femmes Solidaires, Collectif Me Too Lyon, Viffil, LDH69, Solidaires, UD CGT 69, Tous des Lyonnes, FSU69, PG 69, UCL/FRAP, NPA, Ensemble, PCF du Rhône, PS du Rhône, EELV Lyon.

Les victimes collatérales non comptabilisées

Le collectif Lié.e.s appelle à un rassemblement à la mémoire de toutes les victimes de féminicides, ce vendredi 25 novembre sur la place Bellecour à partir de 18 h. Le collectif dénombre les chiffres de féminicides dans le monde : "dans le monde, 6 femmes sont tuées chaque heure par quelqu’un qu’elles connaissent, cela fait 10 000 par an". Les militants rappellent que le recensement des violences ne dénombre "pas l'étendue réelle du problème", puisqu'un grand nombre de victimes de violences ne sont pas comptabilisées, dont les "victimes collatérales".

En plus de la journée des violences faites aux femmes, le collectif souhaite souligner les diverses inégalités que traversent les minorités LGBTQ.

Lyon s'engage contre les violences faites aux femmes

En plus des associations féministes, la Ville de Lyon montre son soutient aux victimes de féminicides. Pour cette occasion, elle lance une formation "violences intrafamiliales et harcèlement sexiste", à destination des agents de la police municipale. Ce dispositif vise à "renforcer l’accueil et l’accompagnement des femmes victimes de violences assurés par des intervenants sociaux de la Ville de Lyon dans les commissariats".

La formation s'organise en compagnie du maire de la Ville de Lyon, Grégory Doucet, et de son adjoint délégué à la sureté, Mohamed Chihi.

Le numéro pour signaler des violences contre les femmes est le 3919. C'est un numéro gratuit depuis un poste fixe et il est invisible sur les factures.

Lire aussi : Lyon : des femmes agenouillées, en sang, luttent contre les féminicides

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut