Illustration fait-divers

Lyon : sans masque dans un bus TCL, il sort un couteau face aux agents

Dans la nuit de samedi à dimanche à Lyon, des individus fortement alcoolisés et sans masque refusaient de descendre d'un bus TCL. L'un d'eux a sorti un couteau.

Dans la nuit de samedi 4 au dimanche 5 juillet, une conductrice de la ligne C12 termine son service avec deux agents à bord pour l'accompagner. Cinq individus très fortement alcoolisés et sans masque se font rapidement remarquer et dérangent les autres passagers.

Les agents leur demandent de descendre lors d'échanges pendant plus d'une dizaine de minutes, ce qu'ils refusent de faire. Face à une situation qui dure, la conductrice appelle des renforts de sécurité et une équipe mobile arrive rapidement sur les lieux.

Ils parviennent à maîtriser la situation et faire descendre les individus lorsque l'un d'eux sort un couteau. Ce dernier a été désarmé et plaqué au sol par les agents. Aucune personne n'a été blessée lors de cette intervention et des plaintes ont été déposées.

Mercredi soir, le réseau TCL s'arrêtera pendant une minute à 19h30 en hommage à un conducteur de bus de Bayonne qui a été sauvagement agressé dimanche dernier. L'homme est en état de mort cérébral. A travers toute la  France, les réseaux de transport en commun inviteront leurs passagers à partager un moment de recueillement.

5 commentaires
  1. raslebol69 - mer 8 Juil 20 à 18 h 01

    "Ce dernier a été désarmé et plaqué au sol par les agents": il va porter plainte pour violence volontaire?

    1. Abolition_de_la_monnaie - mer 8 Juil 20 à 23 h 29

      Entre l'impunité des uns et l'impunité des autres, il y a peut-être un équilibre à trouver, loin des "extrémistes" et en bonne intelligence :o)

      1. JANUS - jeu 9 Juil 20 à 8 h 37

        Abolition / Retourne à tes études à Bobo Land !

  2. ifoyaka - jeu 9 Juil 20 à 8 h 35

    Encore un exemple de tous les jours de l'attitude de ces nuisants qui ne respectent personnes.Dans ce cas heureusement que la conductrice était bien entourée car soit par crainte comme cela se passe souvent elle aurait fait semblant de ne rien voir ,entendre.Ou dans l'autre cas comme ce malheureux courageux chauffeur de Bayonne se faire massacrer.Dans tous ces cas qui se perpétue la grande faute s'attribue a la justice dont les molassons de juges qui je pense surtout pas trouille n'appliquent pas de fortes sanctions :eux aussi ne veulent pas se faire massacrer.Au prochain jugement ils se défoulent sur le pauvre bougre dont ils se savent sans risques.Peut etre faudrait il une protection de sécurité aux juges

    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 9 Juil 20 à 9 h 46

      Et maintenant c'est la faute des juges ! 😀

      Les prisons pleines, les détenus ressortent un jour (avec quelle perspective), le niveau d'éducation général est de plus en plus bas, les citoyens ne veulent plus payer d'impôts...

      Elles sont où vos solutions dans votre monde en faillite ?
      Et votre responsabilité à vous, est-ce qu'elle existe ? Quand est-ce que vous comprendrez qu'une société basée sur "aller prendre le fric à l'autre" est une société qui n'a aucun avenir serein ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut