Piétonnisation à Lyon

Lyon : quel avenir pour les bacs à fleurs rue Herriot, bientôt enlevés ?

Les bacs à fleurs de la rue Édouard Herriot vont bientôt être enlevés des couloirs de bus et pistes cyclables. Que vont devenir ces aménagements installés pour la ville de Lyon pour un montant de 600 000 euros ?

Installés en septembre 2019, ils devaient rester 18 mois. Au final, les décriés bacs à fleurs sur la rue Édouard Herriot ne seront restés en place moins de neuf mois en raison de la nécessité de maintenir les distances entre les individus durant l'épidémie de coronavirus COVID-19.

Comme l'a annoncé le président de la métropole, David Kimelfeld, ce lundi 4 mai, le maire de Lyon, Gérard Collomb, a accepté de retirer les bacs qui avaient été mis sur les voies de bus et pistes cyclables. Tous les usagers de la route devaient alors partager la même chaussée. 

Cette opération, pour un montant de 600 000 euros, avait été considérée comme un échec dès son installation. Les cyclistes trouvaient la rue désormais dangereuse, les voyageurs des bus S1 se retrouvaient dans les bouchons, faute de site propre.

Selon la ville, les bacs commenceront à être enlevés dès ce mercredi 6 mai "pour développer un axe vélo dès cet été et pour donner plus de place aux piétons souhaitant accéder aux commerces". Ainsi, un double sens cyclable sécurisé sera installé sur la rue.

Restait la question du devenir des bacs une fois enlevé. "Les bacs seront déplacés, conformément à leur destination première, dans la projection de nouvelles destinations sur les espaces urbains. Ils seront mis à destination dans le cadre du projet de végétalisation des cours d’écoles, dans une réflexion à poursuivre en lien avec les services de l’éducation", annonce la ville.

1 commentaire
  1. Bernard Girard - 6 mai 2020

    Bonjour

    Serait-il possible de les réinstaller dans d'autres rues, insérés entre des places de stationnement, et disposés de façon qu'ils ne gênent pas la circulation (de TOUS les modes de déplacement) comme ils le faisaient rue E. Herriot ?

    Ce ne sont pas les possibilités qui manquent dans d'autres arrondissements.

    Je crois aussi que certains riverains seraient volontiers disposés à s'occuper de la partie plantation et son entretien pour le bac au pied de leur immeuble. Une pré consultation serait peut être judicieuse ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut