défilé mode militaire
©Tim Douet

Lyon : quand la mode rencontre le militaire

C'est par un défilé de mode que s'est ouverte l'exposition "L’Épopée des uniformes militaires français" à la Sucrière. Tisser des liens entre l'univers militaire et celui de la mode : un projet audacieux et inattendu qui a conquis le public présent hier soir.

"L'exposition a pour but essentiel de rapprocher nos jeunes et moins jeunes de notre histoire, car on ne sait où l'on va que lorsque l'on sait d'où l'on vient", déclare le gouverneur militaire de Lyon et général de corps d'armée Pierre Chavancy, à l'issue d'un défilé-concours des plus original. L'idée de proposer à des étudiants des écoles de mode lyonnaises de confectionner une tenue complète en intégrant une pièce d'un uniforme militaire français - entre 1789 et nos jours - est née il y a un an. Hier soir à la Sucrière, 37 étudiantes et étudiants des écoles Supmod, Esmod et de l'Université de la mode ont brillamment relevé le défi.

Évalués par un jury technique associant des spécialistes de la mode et de la confection et un jury de non spécialistes, les participants à ce concours ont redoublé de créativité pour revisiter les tenues militaires façon haute-couture. Si la grande gagnante de cette soirée, Valérie Garcia, n'était pas particulièrement inspirée par les tenues militaires au départ, elle a particulièrement apprécié l'expérience et la découverte du monde militaire. "Ce projet nous a sorti de notre univers quotidien qui est tourné vers l'artistique", confie-t-elle. Originaire de Thonon, elle a choisi de s'inspirer des "commandos extrêmes des chasseurs alpins". Le résultat est saisissant.

Les tenues distinguées hier soir lors du défilé- concours rejoignent donc le deuxième étage de la Sucrière dans lequel se trouve l'exposition gratuite sur "L’Épopée des uniformes militaires français", qui retrace l'Histoire de l'armée française à travers ses uniformes. Les curieux ont jusqu'au 27 novembre pour la découvrir.

La soirée en photo

 

Faire défiler vers le haut