Pollution vu depuis la tour oxygène © Tim Douet

Lyon : préparez vos vignettes Crit'Air, les pics de pollution reviennent

Le retour de la circulation différenciée à Lyon semble inéluctable. Après les pics de pollution à l'ozone cet été, place à ceux aux particules fines. Si vous n'avez pas encore de vignette Crit'Air, il est peut-être temps de la commander.

La qualité de l'air se dégrade sérieusement à Lyon en ce début de semaine. Pour ce lundi, Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes attribue un indice de 73 pour une qualité de l'air jugée médiocre. Mardi, elle va encore se dégrader pour monter à 82. La cause est à aller chercher du côté des émissions de particules fines, en partie liées au chauffage, et qui se concentrent au-dessus de Lyon. La pluie en fin de semaine pourrait améliorer grandement la situation.

Un nouveau cadre légal

Néanmoins, cela préfigure un automne et un hiver qui pourraient être marqués par la mise en place régulière de la circulation différenciée. En effet, cet été, le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos a signé un nouvel arrêté cadre qui permet de réagir plus rapidement en cas de pic de pollution. Avant, il fallait attendre que le pic s'inscrive dans le temps pour mettre en place des mesures comme la circulation différenciée ou des limitations imposées aux industriels.

Désormais, il est possible de prendre des mesures en anticipation en fonction des prévisions du bulletin Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes. Par exemple, si les prévisions montrent un futur dépassement du seuil des particules fines, il est possible de mettre en place la veille le niveau d'alerte N1 "mesures d'urgence". Dans ce cas-là,  les véhicules équipés de Crit'Air 4, 5 (ou sans vignette) n'ont alors pas le droit de circuler dans Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire. En fonction du contexte et de l'intensité, le préfet peut également décider d'interdire les véhicules Crit'Air 3. L'hiver 2019/2020, premier où ce nouveau cadre légal est effectif, sera particulièrement scruté, tout comme le nombre de jours de circulation différenciée. Dès lors, mieux vaut avoir une vignette Crit'Air dès maintenant (voir : où acheter sa vignette Crit'Air).

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 18 novembre 2019

    En prenant un peu de recul (pas trop sinon on tombe), on s'aperçoit que ces vignettes n'empêchent pas la pollution mais autorisent la pollution. Et suivant le cas, pousse à changer de voiture (sur-consommation). Notre seul espoir pour être personnellement moins soumis à ces matières toxiques : "le vent" & "la pluie".
    Le vent chasse ces produits chez les voisins, et la pluie, contamine ensuite les nappes phréatiques et la terre.
    C'est génial cette société du fric ! 😀
    Et que vous en vouliez ou pas, vous n'avez pas le choix. Dictature.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut