Circulation à Lyon la nuit © Tim Douet
© Tim Douet

Lyon : où en est l'application pour supprimer les bouchons ?

En des temps où Gérard Collomb ne jurait que par la ville intelligente qui était censée régler certains problèmes, la promesse d'une application pour supprimer les bouchons et fluidifier le trafic avait été faite. Où est-elle ?

La dernière campagne pour les élections à Lyon avait été placée sous le signe de la ville intelligente par Gérard Collomb. Cette dernière était censée régler certains problèmes du quotidien et améliorer la vie des Lyonnais. L'exemple qui était mis en avant était la création d'un "GPS urbain multimode, prédictif".

Était alors formulée la promesse de voir une application pouvant permettre de fluidifier le trafic et de dissoudre les bouchons, puisque ce navigateur était présenté comme capable de prévoir le trafic à une heure, de conseiller le meilleur mode de transport et d'aider les Lyonnais à se déplacer au bon moment. Le projet était déjà amorcé depuis 2012, des capteurs installés dans la ville, pour une enveloppe totale de sept millions d'euros.

Chronique d'un échec

En 2015, l'application promise arrive enfin sur Android et iOS. Optimod'Lyon est présenté comme une première réunissant une quinzaine d'acteurs publics et privés. C'est un échec cuisant. La technologie est effectivement très prometteuse, pour ne pas dire révolutionnaire à l'époque, mais un point majeur a été oublié : l'expérience utilisateur.

Trop difficile à utiliser, peu intuitive, Optimod'Lyon ne trouve pas son public. Les notes des utilisateurs sont sans pitié : "inutilisable", " réagissez vite, sans précipitation au risque de perdre définitivement vos utilisateurs", "Trop long à charger, pas clair, bref décevant". Une mise à jour est réalisée en 2016, il s'agira de la dernière. Sans comparaison possible, le grand public préférera des solutions comme Waze, plus intuitive.

De son côté, la métropole de Lyon confirme que les applications Opitmod'Lyon ont été abandonnées (elle n'est même plus disponible sur Android). Certaines idées sont venues enrichir le site Onlymoov. Dans le cadre des évolutions de ce service "une nouvelle application pourrait arriver en 2020". Pour l'instant, il faut se contenter d'un site internet, plus adapté à une consultation à la maison et qui ne peut faire office de navigateur.

Vers le smart-washing ?

Au final, la ville intelligente aura surtout été un écrin de communication où les usages au quotidien peinent encore à ressortir (quand ils ne sont pas monopolisés par les géants comme Google).

De manière plus globale et au-delà du territoire de la métropole de Lyon, le terme devenu générique est désormais un fourre-tout où se mélange végétalisation, innovation, réduction d'énergie... quitte parfois à prendre des allures de smart-washing (où l'art de mettre de "l'intelligence" à toutes les sauces).

Cinq ans plus tard, nouvelle campagne à Lyon et cette fois-ci, pour le maire de Lyon, Gérard Collomb, c'est la science et l'innovation qui permettront de régler une partie des problèmes, comme les émissions de gaz polluant des véhicules. L'histoire va-t-elle se répéter ?

à lire également
1 commentaire
  1. vieux caladois - 19 novembre 2019

    à l'approche du Beaujolais nouveau faudrait demander à un caviste

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut