Lyon : les pompiers en grève pour dénoncer les violences subies

Pour alerter les pouvoirs publics des violences qu’ils subissent sur le terrain, les pompiers du Rhône tiendront le piquet de grève ce lundi à Lyon.

Les soldats du feu refusent d’être des cibles. Face à la recrudescence des agressions envers leurs membres et des guet-apens tendus alors qu’ils sont en intervention, les pompiers du Rhône ont appelé à la grève ce lundi 6 novembre. Le préavis déposé par le syndicat Sud prévoit le début du rassemblement à partir de 8 heures à la caserne de Rochat (Lyon 7e), avant de se diriger vers la préfecture. Le syndicat dénonce vigoureusement les nombreuses plaintes classées sans suite et les simples rappels à la loi qui ont fait écho aux violences qu’ont subi les sapeurs-pompiers. Dernier incident en date, les sapeurs-pompiers de Feyzin ont été pris à partie dans la nuit du 24 au 25 octobre à Vénissieux. Bloqué par des poubelles disposées sur la chaussée et des barrières de chantier leur interdisant de faire demi-tour, les soldats du feu ont subi des jets de cailloux et de cocktails Molotov.

à lire également
Hormis sur l'autoroute A6, sur lequel la préfecture a pris un arrêté de fermeture, aucun blocage n'est à noter dans le Rhône à la mi-journée selon les services de l'Etat. Des points de ralentissements existent en revanche, notamment sur la métropole.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut