Lyon : les expositions du musée des Confluences en 2020

Le musée des Confluences vient de dévoiler le programme de ses expositions temporaires en 2020. Des "Traces du vivant" à "Néolithique - Anthropocène", la prochaine année devrait être une nouvelle fois très riche.

Une année s'achève, une autre commence, le musée des Confluences vient de publier son programme des expositions temporaires en 2020, avec, encore une fois, des thématiques particulièrement fortes.

Traces du vivant, du 7 février au 6 décembre, en salle 13 (208 m²)

Comment les os sont "des traces du vivant", utilisés depuis des siècles pour le façonnage d'outils et d'objets. Grâce aux études, ces ossements nous livrent l'histoire des êtres vivants, mais aussi leur évolution.

Makay, un refuge malgache, du 15 mai au 7 mars 2021, en salle 11 (741 m²)

Sur l'île de Madagascar, le massif du Makay cache un écosystème isolé depuis des millions d'années. Les animaux et végétaux se sont adaptés à ce refuge, dans une forteresse minérale. Une exposition façon immersion dans un labyrinthe géologique inconnu. Dans la peau d'explorateurs, les visiteurs vont pouvoir découvrir ce monde perdu.

Une Afrique en couleurs, du 26 juin au 7 mars 2021, en salle 15 (274 m²)

Brisant les clichés, l'exposition "Une Afrique en couleurs" proposera une exposition de masques, statuettes peintes, pagnes qui ont inspiré les grands couturiers. Une plongée dans un art africain quotidien et populaire.

Néolithique – Anthropocène (titre provisoire), du 16 octobre au 28 août 2021, salle 12 (710 m²)

À partir du Néolithique, le chasseur-cueilleur, qui prélevait uniquement ce dont il avait besoin dans la nature, devient producteur. Comment a-t-il eu un impact sur son milieu, lançant un processus qui n'a fait que s'amplifier jusqu'à nos jours ? Néolithique Anthropocène est une exposition sur notre rapport à la nature, dans le contexte actuel de crise.

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut