@ Alternatiba ANV Rhône ‏

Lyon : les décrocheurs du portrait de Macron condamnés en appel

Ils avaient décroché le portrait du président de la République dans la mairie du 2e arrondissement de Lyon. Relaxés en première instance en septembre, ils ont été condamnés à des peines entre 250 euros fermes et 500 euros avec sursis ce mardi.

Ils avaient décroché le portrait du président de la République dans la mairie du 2e arrondissement de Lyon. Les deux militants ont été condamnés ce mardi à des peines entre 250 euros fermes et 500 euros avec sursis.

"La Cour d'appel de Lyon ne reconnaît pas l'état de nécessité des décrocheurs de portrait malgré l'urgence climatique", explique AnvCop21 sur Twitter.

Les décrocheurs iront en cassation

En septembre, en première instance, les deux militants avaient été relaxés. Comme en première instance, l'avocat général avait requis en appel une peine de 500 euros à l'encontre des deux décrocheurs du portrait d'Emmanuel Macron.

"Je ne suis pas déçue pour mon casier judiciaire mais pour le message qui aurait pu être envoyé à la société civile. Nous irons donc en cassation", explique Fanny, une décrocheuse condamnée donc en appel, dans des propos relayés par AnvCop21 sur Twitter.

à lire également
Alors que le Sytral organise sa cérémonie des voeux 2020 ce vendredi 24 janvier, la question du coût très élevé de cet événement, 150 euros par personne, a été soulevée.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut