météo ciel nuage soleil pluie
Vue de Lyon © Tim Douet

Lyon : le pic de pollution s'aggrave, fin de semaine difficile

Le pic de pollution aux particules fines s’aggrave à Lyon ce mercredi et la qualité de l'air va devenir de plus en plus mauvaise ces prochains jours. Le vent charrie la pollution de l'ouest, vers l'est de la ville, où elle se concentre.

Les températures sont en baisse à Lyon, le soleil également présent, tandis que les sources d'émission de particules fines (chauffage et trafic) tournent à plein régime.

Le vent est faible et ramène la pollution de l'ouest / nord-ouest vers la ville-centre et l'est. Lyon doit faire face à un pic de pollution qui va s'aggraver ces prochaines heures. Selon Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, l'indice dans le centre est de 82, 91 dans les arrondissements de l'autre côté de la rive gauche du Rhône. Le bassin Lyon Nord-Isère est placé en vigilance orange.

Atmo-Auvergne-Rhône pour la journée du 22 janvier

Selon Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes : "Suite à l'installation de conditions métérologiques stables, les concentrations de particules sont en nette hausse ce mercredi 22 janvier sur une grande majorité du territoire d'Auvergne-Rhône-Alpes. Le seuil d'information devrait être franchi sur plusieurs zones ce mercredi 22 janvier. Demain 23 janvier, une accumulation progressive des concentrations est prévue, sauf sur la partie ouest où elles devraient être en légère baisse. La vigilance jaune est donc activée sur le bassin stéphanois, l'ouest Ain, le bassin lémanique, le bassin grenoblois, la zone urbaine des pays de Savoie, le Puy de Dôme. La vigilance orange est activée sur la vallée du Rhône et le bassin lyonnais nord-Isère et maintenue en vallée de l'Arve.".

Jeudi et vendredi, les indices prévisionnels montent jusqu'à 92 pour Lyon, pour une qualité de l'air jugée mauvaise. En l'état actuel, l'arrivée de mesures restrictives comme la circulation différenciée semble inéluctable.

Pic de pollution à Lyon  : circulation différenciée en place dès jeudi

1 commentaire
  1. JANUS - 23 janvier 2020

    En 2021, qu'adviendra-t-il des véhicules hors critères 2 et 4 roues des particuliers ? On attend une réponse rapide.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut