Le futur cours Vitton
© Grand Lyon

Lyon : la rénovation toujours critiquée du cours Vitton

Le projet de sécurisation cours Vitton a quelque peu été modifié. Les plans de réaménagement comportent bien une piste cyclable pour le premier tronçon qui sera livré d'ici 2020.

Presque deux ans après l'accident mortel d'Anne-Laure Moreno, le 26 octobre 2016, le projet de sécurisation du cours Vitton est contesté."Ils la font à l'envers à tout le monde. Techniquement une voie de vélo ne tient pas la route sur ce tronçon", confiait hier un proche de Pascal Blache, le maire du 6e arrondissement. La Métropole vient de changer ses projets concernant le réaménagement du cours Vitton. Une piste cyclable y sera finalement installée. Contacté, le maire du 6e a tempéré un peu plus les propos de son entourage : "on s'était mis tous d'accord à la base, mais le projet a été remis en cause. Il nous reste à décider des détails techniques pour valider le projet. Où les habitants vont pouvoir sortir leurs poubelles, mais aussi comment les livraisons des commerces vont pouvoir s'effectuer par exemple ? "

La Métropole menacée d'un recours

Le changement du projet a été engagé suite à la contestation de l'association La ville à vélo. Julien Mazille, membre de l'association explique : "À la réunion publique nous avons dit que le projet n'était pas conforme à la loi LAURE ( Loi sur l'Air et l'Utilisation Rationnelle de l'Énergie, dont l'article 110-2 prévoit que les zones de rencontre et les zones 30 soient équipées de doubles sens cyclables, NdlR). Notre avocate a envoyé une lettre pour faire respecter la loi". La lettre était accompagnée d'une menace de recours pour obliger la Métropole à modifier le projet. D'après Pascal Blache, "La Métropole avait peur d'un recours qui aurait pu retarder le projet (...) personne n'a vraiment accepté, nous n'avions juste pas trop le choix"

Deux voies de circulations conservées

Le nouveau projet qui se dessine sera donc quelque peu modifié par rapport à celui présenté il y a quelques mois. Les trottoirs, devant être élargis de 3 mètres au début, le seront un peu moins et les voies de circulations seront rétrécies. La Métropole a tout de même choisi de sauvegarder deux voies de circulations et le stationnement. Julien Mazille ajoute : "nous nous contentons de ce projet proposé par la Métropole, car nous ne voulons pas bloquer le réaménagement. Pour les travaux de 2023, du côté du cours Franklin Roosevelt, les aménagements pour les cyclistes seront prévus dès le départ".

à lire également
Ce matin, la Métropole de Lyon tenait une table ronde pour la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer. En compagnie de l’association France Alzheimer Rhône, David Kimelfeld a présenté ses mesures pour accompagner les personnes atteintes de cette maladie et leurs aidants.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut