Square des Trois renards à Lyon 6e (Google streetview)

Lyon : il sauve de justesse un migrant qui tentait de se défenestrer

L'agent de sécurité d'un immeuble du 6e arrondissement a porté secours a un jeune Afghan de 27 ans, récemment débouté du droit d'asile.

Le quartier Masséna a un nouveau héros. Il est environ 18 heures, ce jeudi soir, à l'angle de la rue de Sèze et de la rue Tête d'Or, dans le 6e arrondissement de Lyon. Les enfants sortis de l'école Jean Couty jouent dans le square des Trois renards, en face du commissariat du 6e et à deux blocs de la mairie d'arrondissement. C'est alors que les badauds aperçoivent un homme suspendu dans le vide, au 7e étage du centre d’accueil et d’orientation (CAO) Viricel, au numéro 3 de la rue du même nom, qui borde le square. Il s'agit d'un jeune Afghan de 27 ans, qui a vu sa demande de droit d'asile définitivement refusée le 29 juin, comme le précise Le Progrès, qui rapporte l'information. Le quotidien évoque une intervention de la police, plus tôt dans la journée, alors que Habitat et Humanisme, qui gère la résidence où est hébergé le jeune homme, lui avait expliqué ne pouvoir lui fournir de tickets service.

Alerté par les cris d'effroi des passants médusés, Alioune Diop, le gardien de l'immeuble qui vient de prendre son service se rue au 7e étage. Il parvient à instaurer le dialogue avec le jeune Afghan, après avoir trouvé quelqu'un pour assurer la traduction. Le jeune homme explique redouter une intervention de la police. Alioune parvient à rassurer le jeune, l'approcher et le hisser à l'intérieur de l'appartement. Il a été décrit comme fragile par le CAO. Un nouvel arrêté de départ le concernant devrait être pris prochainement par la préfecture. Le jeune Afghan sauvé par Alioune sera donc renvoyé vers l'Allemagne, le pays par lequel il est arrivé en Europe, selon le fameux règlement de Dublin.

 

 

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut