Lyon : feu d’artifice du 14 juillet, les raisons de l'annulation

La nouvelle était attendue depuis plusieurs jours. La ville de Lyon a choisi d'annuler le feu d'artifice du 14 juillet.

En raison de la crise du Covid-19, la ville de Lyon confirme que le feu d'artifice du 14 juillet est annulé. Selon nos informations, les services de l'état avaient choisi de laisser les maires organiser des feux d'artifice à condition qu'ils permettent de respecter les conditions sanitaires et les limitations de jauge de publics stationnés à un même endroit.

Or à Lyon, même un feu d'artifice symbolique visible depuis plusieurs lieux n'aurait pas permis de ne pas voir des attroupements apparaître. Dans ce contexte, le nouveau maire Grégory Doucet a préféré annuler le spectacle pyrotechnique.

Dans un communiqué, la ville explique : "Dans une volonté d’assurer la tranquillité publique et de limiter les rassemblements, en raison de la situation sanitaire liée au COVID-19, la Ville de Lyon, en accord avec la Préfecture du Rhône, a pris ce jour la décision d’annuler le feu d’artifice et les bals traditionnels du 14 juillet".

"La présence de personnel de sécurité sera toutefois renforcée dans les espaces publics à cette date afin d’assurer la sécurité de toutes et de tous. La rue Edouard Herriot et la rue de la République seront également piétonnisées", complète la ville.

à lire également
7 commentaires
  1. Modéré
    Abolition_de_la_monnaie - 10 juillet 2020

    Une fois de plus ça démontre la fermeté de la nouvelle mairie face à la propagation du virus.
    Au moins eux, sont responsables 🙂

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      Ann - 10 juillet 2020

      Responsable .... Mouai !!! Je vois toujours pas de dépistage à grande échelle se profiler. Quand on sait que le virus se propage surtout par les asymptomatiques ... A quand une vraie réaction responsable ?

      1. Modéré
        HateHaters - 10 juillet 2020

        ... Quand les gens seront eux-mêmes responsables, il y a déjà un sacré chemin à parcourir...

    2. Signaler un commentaire inapproprié
      Pije - 11 juillet 2020

      C'est vrai que le soir du 28 juin au Ninkasi; ils étaient irréprochables : quelle blague !!!!

  2. Modéré
    Jex - 12 juillet 2020

    la fete de la musique tout les groupes politiques disent oui, il n'y a pas de rassemblement !!
    Les éléctions tout les groupes politiques disent oui, le gens ne se reunissent pas dans les memes lieu!!
    par contre le 14 juillet la fete nationale on l'on fete la république francaise ils disent NON !!
    je ne comprend pas

  3. Signaler un commentaire inapproprié
    raslebol69 - 12 juillet 2020

    La municipalité précédente avait autorisé la fête de la musique avec tous les dérapages qu'il y a eu, et c'était plus que prévisible.

  4. Signaler un commentaire inapproprié
    zabu64 - 12 juillet 2020

    Au vu des premiers signaux de reprise de l'épidémie, c'est une sage décision.
    Notre santé collective vaut mieux que quelques pétards !

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut