Lyon : elles ont simulé la mort en hommage aux 122 victimes de féminicides

Le collectif NousToutes Lyon a organisé un « die-in » samedi après-midi place Louis Pradel, à Lyon. Les personnes présentes ont simulé la mort pendant un instant, pour rendre hommage aux 122 victimes de féminicides depuis le début de l’année.

Le collectif NousToutes Lyon a organisé un "die-in" samedi après-midi place Louis Pradel, à Lyon. Pour rendre hommage aux 122 victimes de féminicides depuis le début de l’année 2019 et aussi pour "dénoncer l'inaction des pouvoirs publics et le manque de moyens".

Les personnes présentes ont simulé la mort pendant un instant, c'est ce qu'on appelle un "die-in". Cette opération a aussi pour but de marquer les esprits, dans un endroit très fréquenté à Lyon un samedi après-midi.

Une marche nationale prévue le 23 novembre

"Nous rentrons à peine de notre action qui avait lieu cet après-midi place Pradel, et nous apprenons le 122ème féminicide. Elle avait 31 ans, elle habitait Colmar. Elle a été tuée par son conjoint qui l'a fait chuter du 3è étage", explique le collectif dans un tweet, samedi.

Une grande marche nationale est également prévue le 23 novembre.

à lire également
Métro TCL sytral © Tim Douet
Pour le réveillon du jour de l'an, les métros et funiculaires du réseau TCL circuleront durant toute la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020. Une manière de bien débuter la nouvelle année à Lyon. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut