Pharmacie ©Photo by Pascal GUYOT / AFP

Lyon : des pharmacies vendaient des gels hydroalcooliques trop cher

Deux pharmacies ont été verbalisées à Lyon, elles ne respectaient pas les prix imposés pour la vente de gels hydroalcooliques dans le contexte de pandémie de coronavirus COVID-19.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus COVID-19, le prix de vente des gels hydroalcooliques est encadré en France. Le flacon de 50 ml ne doit pas dépasser les deux euros, celui de 100 ml les 3 euros et enfin, le litre doit être à 15 euros au maximum. Par ailleurs, les pharmaciens n'ont pas le droit de vendre des masques sans ordonnance.

Depuis ce décret de nombreux contrôles sont organisés à Lyon dans les pharmacies. Deux établissements viennent d'être verbalisés dans le 2e et 9e arrondissement. Si l'une vendait le petit flacon de 100 ml à 4,90 euros, l'autre affichait un prix de 5,9 euros.

Le week-end dernier, un pharmacien a été placé en garde à vue pour avoir vendu des masques à prix très élevés à des particuliers. Il risque jusqu'à 6 mois de prison et 10 000€ d'amende pour ne pas avoir respecté les règles.

Suivez notre direct durant toute la journée :

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
L'agence régionale de santé vient de publier son bilan des personnes hospitalisées à cause du coronavirus COVID-19 à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes. Si ces chiffres n'indiquent qu'une tendance de l'épidémie, il montre une évolution qui reste stable. 
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 25 mars 2020

    Les prix par décret :
    "Le flacon de 50 ml ne doit pas dépasser les deux euros, celui de 100 ml les 3 euros et enfin, le litre doit être à 15 euros au maximum. "

    y'a déjà rien qui vous choque avec des tarifs pareils ????
    😀

    A quand la transparence du système commercial pour voir où vont les marges ? 🙂

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut