Pharmacie ©Photo by Pascal GUYOT / AFP

Lyon : des pharmacies vendaient des gels hydroalcooliques trop cher

Deux pharmacies ont été verbalisées à Lyon, elles ne respectaient pas les prix imposés pour la vente de gels hydroalcooliques dans le contexte de pandémie de coronavirus COVID-19.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus COVID-19, le prix de vente des gels hydroalcooliques est encadré en France. Le flacon de 50 ml ne doit pas dépasser les deux euros, celui de 100 ml les 3 euros et enfin, le litre doit être à 15 euros au maximum. Par ailleurs, les pharmaciens n'ont pas le droit de vendre des masques sans ordonnance.

Depuis ce décret de nombreux contrôles sont organisés à Lyon dans les pharmacies. Deux établissements viennent d'être verbalisés dans le 2e et 9e arrondissement. Si l'une vendait le petit flacon de 100 ml à 4,90 euros, l'autre affichait un prix de 5,9 euros.

Le week-end dernier, un pharmacien a été placé en garde à vue pour avoir vendu des masques à prix très élevés à des particuliers. Il risque jusqu'à 6 mois de prison et 10 000€ d'amende pour ne pas avoir respecté les règles.

Suivez notre direct durant toute la journée :

à lire également
Le nouveau maire de Lyon promet une alternance sur le fond comme sur la forme. Grégory Doucet prône davantage de transversalité pour une démocratie plus participative. Il s’adresse aussi aux acteurs, souvent économiques, qui durant la fin de la campagne municipale ont exprimé leur crainte d’une vague verte.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 25 mars 2020

    Les prix par décret :
    "Le flacon de 50 ml ne doit pas dépasser les deux euros, celui de 100 ml les 3 euros et enfin, le litre doit être à 15 euros au maximum. "

    y'a déjà rien qui vous choque avec des tarifs pareils ????
    😀

    A quand la transparence du système commercial pour voir où vont les marges ? 🙂

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut