Fourvière.
Fourvière.

Lyon : des menaces de mort à l'encontre d'une candidate au poste d'évêque

Le lundi 27 juillet, Sylvaine Landrivon, membre du collectif Toutes Apôtre et candidate à un poste de charge épiscopale, a reçu des menaces de mort dans une lettre envoyée à son domicile.

Hier, le lundi 27 juillet, Sylvaine Landrivon,docteure en théologie et candidate à un poste d’évêque, a reçu des menaces de mort dans une lettre envoyée à son domicile indiquent nos confrères du Dauphiné Libéré.

Également membre du collectif Toutes Apôtres ! co-insufflé par Anne Soupa, candidate à l’archevêché de Lyon pour la succession du cardinal Barbarin, Sylvaine Landrivon a annoncé publiquement le 22 juillet sa candidature en tant qu’évêque. Au total, sept femmes ont émis des candidatures pour différentes fonctions cléricales dans les sphères ministérielles de l’Eglise catholique, normalement "réservées" aux hommes.

D’après le collectif : "L’Église catholique a vidé les églises […] Ce n’est pas que les gens ne croient pas en Dieu, c’est que l’Église rejette.".

Des menaces de mort

Hier, le collectif a indiqué dans un communiqué que "Sylvaine Landrivon a reçu à son domicile une lettre la menaçant de mort" mentionnant : "Nous attendons avec impatience votre prochaine réforme, voir votre prochain Concile. L’Église compte sur vous. Mais dépêchez-vous, car la mort risque de vous surprendre". La candidate, habitante de la région lyonnaise, a déposé une plainte à la gendarmerie pour « menace de mort matérialisée par écrit ».

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut