Lyon : des manifestants brûlent des sapins de Noël en vente à Bellecour

Mardi, en marge de la manifestation contre la réforme des retraites, une cinquantaine d’individus ont saccagé et brûlé un stock de sapins de Noël place Bellecour.

Habitué des marchés depuis des années à Lyon, Fabrice Dulac ne peut que constater les dégâts ce mercredi. Une partie de ses sapins en vente à Bellecour ont été détruits. Sachant que le cortège contre la réforme des retraites devait arriver sur la place mardi midi, il décide de ne pas rester. Il charge le maximum de sapins dans son camion, mais en laisse une vingtaine derrière quelques barrières, sous une bâche.

Les sapins saccagés

En début d'après-midi, les manifestants arrivent à Bellecour, aucun incident majeur n'a été relevé le long du cortège, l'ambiance est bon enfant. Pourtant, une cinquantaine d'individus vont s'en prendre aux sapins toujours sur place.

Sous le regard des voisins qui assistent à la scène depuis leur fenêtre, ils tentent d'incendier les arbres de Noël avec plus ou moins de mal, le bois étant encore frais. Les sapins qui ne brûlent pas sont piétinés, saccagés. Un tag "GJ" pour "gilets jaunes" est peint sur le sol. La vingtaine de sapins est déjà détruite lorsque les policiers dispersent les manifestants.

Fabrice Dulac ne regrette pas de ne pas être venu. "Si on était resté, on se serait fait lyncher, ils peuvent manifester, le souci c'est la casse" se désole-t-il, "Je ne sais même pas si je vais aller porter plainte, je n’ai pas le temps, et puis à quoi bon, ça va faire quoi ?".

Le dernier à rester place Bellecour. 

Ces prochains jours, il écrira à l'adjointe à la ville de Lyon en charge du commerce, Fouziya Bouzerda. "Nous allons leur demander un effort sur le prix de l'emplacement. La ville nous a oubliés, on nous a refusé des grandes barrières comme les années précédentes. C'est dur de faire du commerce en ce moment, c'est un cauchemar".

En temps normal, ils sont cinq à venir proposer leur sapin place Bellecour. Cette année, Fabrice Dulac est le seul, "À cause des manifestations, ils ont tous renoncé. Il ne reste plus que nous et nous faisons un chiffre proche de celui des années précédentes, les gens n'osent plus venir dans le centre", poursuit-il, "Avant venir chercher un sapin, c'était un moment de joie, les enfants étaient là, ils souriaient. Ils ne viennent même plus avec leurs parents. La magie de Noël a disparu".

à lire également
À l'occasion du match opposant l'Olympique lyonnais à la Juventus de Turin (1 - 0), plusieurs spectateurs se sont rendus au stade avec des masques par peur du coronavirus. Mais l'immense majorité des masques portées était inefficace et inutile. 
11 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 18 décembre 2019

    La magie du commerce n'est plus à la mode.

    (signer "GJ" ce genre d'acte, c'est très suspect... 😀
    Et très étonnant que la police sur-représentée sur la place ne soit pas intervenue dès la 1ere dégradation. Pas assez de caméra de surveillance ? Pas de chef qui donne l'ordre ? Non, vraiment ce monde est étonnant...)

    1. Gaë De Lyon - 18 décembre 2019

      Donc en plus de raconter nombre de choses invérifiables sur l'économie, vous faites maintenant dans le complotisme? Bah alors? Pas assez vendeur l'éco ?

      1. Abolition_de_la_monnaie - 18 décembre 2019

        Pourquoi parler de complotisme ? Pour mettre une étiquette réductrice et ne pas avoir à faire plus d'efforts d'explications ?
        Expliquez nous la chaine de causes et d'effets pour qu'un tel événement puisse se produire 🙂

        1. Abolition_de_la_monnaie - 18 décembre 2019

          Il ne fallait pas attendre des explications crédibles de la part d'un "anti-complotiste" éclairé LREM 😀
          Seulement voilà, vous n'êtes pas sur le forum poubelle de Lyon, là vous êtes relié à un mail...
          Quand vous aurez le temps, n'hésitez pas à nous décrire la chaine de causes et d'effets qui a amené à ce qu'un tel événement puisse de produire dans des conditions pareilles. Pas assez de caméra place Bellecour ? Système radio en panne ?
          Moi perso, ça m'intéresse.

          1. Gaë De Lyon - 18 décembre 2019

            J'ai répondu en dessous.
            "A d'autres M. Chinal votre rhétorique politico/complotiste est visible comme un facho au vieux Lyon. quand on emploi le terme "suspects" et que l'on sous entend que la police n'a rien fait, oui on est complotisme" .

            Et donc, que viens faire mon mail dans cette histoire?

          2. Abolition_de_la_monnaie - 18 décembre 2019

            Alors cette réponse ? Il s'est passé quoi selon vous pour que les forces de l'ordre ne puissent apparemment pas éviter ce saccage ? Un problème de talkie-walkie ? 😀

          3. Gaë De Lyon - 18 décembre 2019

            Ah mais j'en ai aucune idée! Je n'y étais pas, et contrairement à vous je me garde bien de faire des suppositions douteuses...

          4. Abolition_de_la_monnaie - 18 décembre 2019

            Il n'y a que vous qui faites passer mes questions pour des suppositions douteuses, comme pour votre insulte de "facho du vieux lyon". Quand à nommer quelqu'un, ça pose un autre problème... :o)
            Mais votre magouille est bien foutue (vous devez être un pro, un politique), car ce qui j'ai qualifié de suspect, c'est de signer "GJ" alors que ce genre de signature n'est pas faite par les Gilets Jaunes (enfin, pas ceux que je connais, mais comme je ne les connais pas tous... 😉 ). Et ça n'a donc rien à voir avec mes questionnements sur la police face au saccage.

  2. Georges Marchais - 18 décembre 2019

    Attendez ne mélangez pas tout, le gars nous parle de magie de noel tout ça, mais son but est bien de vendre des sapins jetables et de s'enrichir.

    A cote de cela, lui n'est pas un touriste d'affaire, donc il va attendre longtemps avant que les élus de la ville le respecte et lui donne des tickets de bus gratuits.

    1. Gaë De Lyon - 18 décembre 2019

      A d'autres M. Chinal votre rhétorique politico/complotiste est visible comme un facho au vieux Lyon. quand on emploi le terme "suspects" et que l'on sous entend que la police n'a rien fait, oui on est complotisme.

  3. Objectif Lune - 18 décembre 2019

    C'étaient des sapins français ? ou des sapins danois ? ou polonais ? Dans le temps, on a parlé des fruits et légumes espagnols, certains refusaient aussi d'acheter les oranges "outspan"...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut