L’hôtel de ville de Lyon vu de la place des Terreaux © Tim Douet 2014
© Tim Douet

Lyon : comment la Ville compte soutenir ses commerçants

La Ville de Lyon a établi un plan afin de développer le commerce de proximité.

Le point presse tenu ce jeudi après-midi par le Maire de Lyon, Grégory Doucet, et ses adjoints, Camille Augey et Valentin Lungenstrass, avait pour but de présenter l'ensemble des mesures que la municipalité compte prendre pour favoriser le commerce de proximité.

Créer un environnement favorable

Comment créer un environnement favorable à ce type de commerce ? En misant toujours plus sur la piétonisation, qui " dynamise et rend plus accessible le commerce " selon Valentin Lungenstrass. Celle de la Presqu'île débutera dans les semaines à venir. Des expérimentations provisoires au sein des coeurs de quartiers sont également prévues.

Pour créer un environnement favorable, il faut aussi assurer la sécurité, la tranquillité et le bien-être des commerçants et des habitants. Pour cela, l'adjoint au Maire souhaite " une présence renforcée de la police de proximité et un service de nettoyage qualitatif ". Sans oublier de résoudre le problème des zones de livraison, souvent occupées, parfois gênantes, pas assez nombreuses. Des aires exclusives seront créées et les Agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) officieront plus régulièrement dans des secteurs bien précis.

Adopter une nouvelle stratégie foncière

La Mairie mise également sur une nouvelle stratégie foncière afin " d'assurer la diversité de l'offre commerciale et l'accès à une offre de qualité ". Mise en place de périmètres de sauvegarde, occupation temporaire des locaux vacants pour tester des projets ou encore cartographie ses " zones blanches " commerciales afin de réhabiliter certains magasins (dont les kiosques de Brotteaux et Croix-Rousse) ou d'en implanter de nouveaux (food-trucks dans les zones en manque de commerces d'alimentation)... Autant d'idées émises par Camille Augey.

Valoriser le " Made in Lyon " et la transition écologique

Pour aider les commerçants pendant cette période difficile, le Conseil municipal " a voté l'exonération pour le 3ème trimestre de la part de redevance fixe pour ceux qui avaient perdu plus de 30 % de leur chiffre d'affaires au 2ème trimestre 2020 ". La Ville de Lyon souhaite également s'associer au dispositif CARE de la Chambre des Commerces et de l'Industrie (CCI), qui permet aux entreprises et aux commerçants en difficulté d’accéder à une plateforme de conseils destinée à relancer leur activité.

Par ailleurs, une campagne de communication va être lancée afin " d'inciter les Lyonnais à faire leurs courses de fin d'année dans les commerces de proximité ". Enfin, les labels Lyon Ville Équitable et Durable et Crée et Fabriqué à Lyon (lancement prévu prochainement) renforceront l'idée d'une consommation locale et responsable, quand les commerçants seront incités pour leur part à penser " transition écologique " par le biais d'un conseil consultatif économique dans leur arrondissement.

11 commentaires
  1. noisette - jeu 15 Oct 20 à 21 h 43

    Dans une ville où on ne peut ni circuler, ni stationner, les commerçants ne veront plus grand monde, hormis les résidents du quartier....

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 15 Oct 20 à 22 h 14

      Faux, les études sur le commerce local montrent que sans les voitures, le commerce va mieux.
      D'ailleurs les rues piétonnes ont des commerces qui valent plus que les rues avec voitures 🙂

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Galapiat - ven 16 Oct 20 à 0 h 16

        Tu penses sans doute à Givors où la rue commerçante menant à la mairie , celle parallèle également, sont entièrement désertées des nombreux commerces existant par le passé, avant que l'équipe décide de restreindre drastiquement le stationnement ,voir la mette en sens unique, l'achève avec des PV qui pleuvent, A 6 km direction Lyon, une petite ville qui grandie, des rues commerçantes en nombre , fleurissant ou le stationnement est facilité. Abo où l'art de raconter ce qui l'arrange mais les faits sont vérifiables . Lorsqu'ils ne peuvent plus stationner les clients se dirigent alors vers les centres commerciaux qui eux ont compris que la facilité de stationnement , gratuit, est un atout.

        Modéré
  2. noisette - ven 16 Oct 20 à 11 h 43

    Une ville où on ne produit plus rien de matériel... Vendre du made in lyon se traduit par vendre des services, du festif, du blabla et des loisirs.
    Les ateliers et usines sont une horreur pour ces idéologues immatériels issus de la bourgeoisie et loins du monde du travail

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - ven 16 Oct 20 à 11 h 58

      N'inversez pas les rôles, ce qui a chassé les usines depuis très longtemps, c'est le prix de l'immobilier.
      Et de cette "idéologie" du "quand le bâtiment va tout va" (slogan inventé par des gens du BTP), vous n'en parlez pas et c'est bien dommage ! :o)
      Egalement, La politique du "la ville doit rayonner" est incompatible avec les usines polluantes, et cette idéologie là aussi, n'est pas issue des "verts" mais de l'ancien maire.

      Signaler un commentaire inapproprié
    2. Meritocratierepublicaine - ven 16 Oct 20 à 13 h 16

      Les verts ont une vision de l'économie locale de type moyenâgeux , c'est à dire artisanale, limite troc, mais c'est surtout leur incompétence doublée d'un aveuglement idéologique qui leur permet de promouvoir un monde irréaliste , je pense qu'ils seront les premiers à promouvoir les entreprises digitales tout en étant contre la 5G
      La Covid est une chance pour eux car ils l' utiliseront plus tard afin d'expliquer le marasme économique dû à leur politique

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Abolition_de_la_monnaie - ven 16 Oct 20 à 14 h 00

        D'abord, "les verts" ça n'existe pas. Il y a de grandes disparités chez les Verts, allant des "pour la croissance verte" / écolo compatibles avec le système destructeur (on en a eu un aperçu avec les "verts qui étaient avec Gérard Collomb"), et les verts objecteurs de croissance, qui ont compris qu'une croissance infinie sur une planète aux ressources limitées, ça tient de la maladie mentale, de la peur de disparaître, etc.

        Ensuite, l'économie locale de type moyenâgeux est une approche totalement IDEOLOGIQUE 🙂
        Vous auriez pu utiliser "la renaissance"... mais... non, la renaissance c'est positif et comme vous ne pouvez pas supporter leur approche... Utilisation manipulatoire de sémantique 🙂
        Et heureusement pour vous, il n'y a pas d'études de psychologie dans toutes les écoles pour apprendre et donc nuire aux manipulations.

        Mais il faudrait effectivement un débat public sur gros média avec grande écoute, qui permettrait d'établir quelle modernité on veut : une modernité avec de plus en plus d'informatique jusqu'à remplacer quasi totalement le travail humain, ou une modernité où chacun maîtrise les outils qu'il utilise, est capable de réparer, de comprendre, plutôt qu'être un consommateur esclave qui jette et se fait croire qu'il est "écolo" parce qu'il recycle un certain % de sa conso, en oubliant que le recyclage consomme toujours plus d'énergie et est donc une fausse solution dans bien des cas.

        Quant à l'excuse du COVID face au marasme économique... il sera utilisé de partout. Car cette crise ne fait que masquer un autre fait : notre société est arrivée en bout de course. Acheter toujours plus n'a aucun sens (sinon faire que la société monétiste ne s'effondre pas).
        Et la crise Covid ou une guerre entre nationalistes (Turquie, Grèce, USA, Chine, on a le choix ! 😀 ) ça ne fait que masquer le fond du problème.
        Et le problème est d'être arrivé à saturation des systèmes monétaires, ou même la super finance qui plane à 3000 n'arrive plus à tirer en avant la machine.

        Vivement la suite 🙂

        Signaler un commentaire inapproprié
        1. Meritocratierepublicaine - sam 17 Oct 20 à 11 h 08

          G Doucet est idéologique par ces discours (les actes j'attends toujours), tour de France maschiste, Innovation écologique ( ?), Made in lyon( quels produits, quel processus de fabrication polluant?)Boycotte la cérémonie dès échevins mais inaugure une mosquée
          Je vous rejoins sur un point, EELV est une formation politique qui ne possède qu'un verni Vert, et rassemble tous les déçus des partis de gauche et surtout d'extrême gauche couplés à des mouvements communautaristes qui ont trouvé un port d'attache et une tribune pour déverser toute leur haine de la société qui les a accueilli cependant.

          Signaler un commentaire inapproprié
          1. Abolition_de_la_monnaie - sam 17 Oct 20 à 11 h 38

            C'est fascinant de voir votre haine à vous, de "l'idée".
            Celui qui a des "idées" (et qui amène à l'idéologie) est un ennemi pour vous...
            ?
            Pour le reste, et ce n'est pas pour défendre le maire, juste pour bien faire des différences :
            - participer à une cérémonie religieuse, ce n'est pas comme poser la 1ère pierre d'un bâtiment religieux. Pour le 1er, c'est se soumettre à de la religion, pour le 2ème c'est permettre à certains de pratiquer leur religion. Mais l'amalgame est facile pour les esprits simplistes.
            Perso je souhaite qu'il y ait des cours de philo (comprenant évidemment religions et athéisme), et de psychologie dans toutes les écoles. ça résoudra bien des problèmes d'incompréhension et d'hypocrisies.
            - pour "déverser toute leur haine de la société qui les a accueilli cependant", je crois que naître dans un monde de merde n'est pas vraiment accueillir avec bienveillance. Et si vous voulez qu'on crève l'abcès de toutes les saloperies présentent dans une société où on est OBLIGé de vivre, c'est quand vous voulez 🙂

      2. Galapiat - ven 16 Oct 20 à 15 h 58

        Pour faire comprendre ceci à Abo faut une solide formation de pédago mais plus d'IUFM, et puis ça n'aurait surement pas suffit, embourber qu'il est à compter ses pièces de monnaie.

        Modéré
  3. Marc LOGIER - lun 19 Oct 20 à 14 h 54

    Encore faudrait il que les TCL participent eux aussi à cet encouragement des courses dans le centre ville. Mais la plupart du temps et surtout à cause des manifs, ils ne trouvent rien de plus simple que de supprimer la circulation des bus en particulier le samedi. Ils pourraient au moins proposer des itinéraires de substitution et contourner les lieux de manifs non? au lieu de ça, ils rajoutent des dessertes en direction des grands centres commerciaux de la banlieue pendant la période de Noël ou de Pâques. Procédé que je trouve déjà choquant au départ car ce n'est pas le rôle d'une société de transports en commun semi publique que de favoriser ces lieux d'achats mais encore plus quand on sait que les commerçants dans divers arrondissement galèrent de plus en plus pour convaincre les clients d'acheter chez eux et non sur internet. Il faut savoir ce que l'on veut et se donner les moyens d'y parvenir autrement ce ne seront que belles paroles en l'air et résultat piteux.

    Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut