© TD

Lyon : cette infraction courante qui va entraîner une suspension de permis

La nouvelle loi d’orientation des mobilités va entraîner un changement majeur pour ceux qui utilisent leur téléphone au volant. Ils risquent désormais de voir leur permis suspendu. Qu'en sera-t-il à Lyon avec la vidéo verbalisation ?

La loi d'orientation des mobilités a été votée en novembre. Un point pourrait attirer l'attention de ceux qui ont la mauvaise habitude d'utiliser leur téléphone au volant.

En effet, si une infraction est commise par un conducteur alors qu'il tient son téléphone à la main, il pourra voir son permis suspendu immédiatement. La liste de ces infractions fera l'objet d'une publication par décret en Conseil d'Etat, mais devrait concerner celle qui mettent en danger les autres usagers : vitesses, priorité des piétons, respect d'un stop, d'un feu...

Pour l'instant, il est ainsi indiqué : "Lorsque le véhicule est intercepté, lorsqu’une infraction en matière d’usage du téléphone tenu en main est établie simultanément avec une des infractions en matière de respect des règles de conduite des véhicules, de vitesse, de croisement, de dépassement, d’intersection et de priorités de passage dont la liste est fixée par décret en Conseil d’État." La suspension de permis ne pourra pas dépasser six mois.

Par ailleurs, un point est important puisque cette nouvelle mesure ne concerne que les véhicules interceptés par les forces de l'ordre. La vidéo verbalisation mis en place à Lyon ne permettra donc pas son application pour qu'elle n’entraîne pas d'interception (lire ici). Dans tous les cas, utiliser son téléphone au volant est passible d'une mande de 135 euros et d'un retrait de trois points (135 euros à vélo).

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut