Lancer de haches à la Guillotière (L’Hachez-vous), le 8 juillet 2022 © Valentine Daléas

Lyon Capitale a testé pour vous : le lancer de haches

L'Hachez-vous, à la Guillotière, offre une solution toute trouvée pour ceux qui souhaitent se défouler : lancer des haches tel un vrai bûcheron.

L'enseigne L'Hachez-vous, installée en plein cœur de la Guillotière, au 4 rue de l'Epée (ça ne s'invente pas), propose une activité pour le moins originale : le lancer de haches. Le centre lyonnais est le premier à avoir ouvert ses portes en France, en 2018. Le réseau L'Hachez-vous compte désormais 12 filiales implantées un peu partout en France : Bordeaux, Le Mans, Rouen, Pau, Orléans, Nantes…

Pour des raisons de sécurité, le centre est en permanence fermé à clé. Le moniteur n'ouvre la porte que pour laisser entrer ou sortir des clients. Le centre lyonnais de lancer de haches compte six pistes, pouvant chacune accueillir jusqu'à trois personnes simultanément. Lors de la session, qui dure une heure, les clients peuvent revêtir une chemise rouge à carreaux, afin de ressembler à un véritable bûcheron. Les plus enthousiastes peuvent même se chausser d'un casque de viking. L'ensemble de ces articles est aussi disponible à la vente. Mention spéciale au décapsuleur-magnet sponsorisé par L'Hachez-vous, lui aussi présent en boutique.

Un moment de lâcher prise

La session d'une heure commence par l'énumération des règles de sécurité. Pas d'inquiétude, il s'agit surtout de faire preuve de bons sens : ne pas tenir la hache par la lame, ne pas sortir de la zone de lancer avec la hache, reposer la hache à l'endroit prévu après un lancer plutôt que de la passer directement à une autre personne. Le moniteur, Loki, précise qu'il n'y a eu qu'un seul accident en quatre ans, "une coupure sans gravité". "C'était une personne qui ne respectait pas les règles de sécurité", précise le moniteur.

Après cette introduction, place aux choses sérieuses. Le moniteur prodigue ses derniers conseils avant de laisser les bûcherons en herbe lancer leurs premières haches. L'objectif est de planter les haches dans les cibles, le plus près possible du centre. Loki s'attache ensuite à corriger les plus gros défauts de lancer, tout en laissant une certaine liberté aux clients. "Le but n'est pas de les inonder de conseils, sinon les gens vont trop réfléchir, explique le moniteur. Il faut trouver son mouvement, de manière naturelle".

Loki, le moniteur, prodigue des conseils sur le lancer de haches © Valentine Daléas

Si la frustration peut gagner les plus impatients, la clé est la persévérance. "C'est très rare qu'une personne ne réussisse pas à planter une hache dans la cible", souligne Loki. "Le plus souvent, ce sont des gens qui n'écoutent pas les consignes", sourit le moniteur. Après une bonne demi-heure d'effort, les journalistes de Lyon Capitale ont réussi à planter une hache dans la cible à deux reprises.

Un concept qui fait ses preuves

Loin des clichés de grands gaillards musclés, le lancer de haches attire un public diversifié. "On n'a pas de public-type, indique le moniteur. On a vraiment toute sorte de personnes entre 25 et 40 ans qui viennent ici". Il est même possible de privatiser l'espace, pour un anniversaire ou des événements de team-building en entreprise.

Ceux qui choisissent de revenir sont récompensés. Ils débloquent un nouveau type de hache à lancer. Chaque session doit en effet permettre d'acquérir de nouvelles compétences, jusqu'à être en mesure de lancer la hache la plus technique de toutes.

De gauche à droite, du moins difficile au plus technique, les différents types de haches qui sont utilisés pour le lancer © Valentine Daléas

Le concept du lancer de haches peut même s'exporter jusqu'à chez vous. Il est en effet possible de faire installer des cibles chez soi à la journée, en étant encadré par un moniteur du centre. Et ainsi de jouer les bûcherons à domicile.

Pour plus d'informations

à lire également

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut