« La Traboule » dans le Vieux-Lyon, un bar associatif du mouvement d’extrême-droite Génération identitaire © Antoine Merlet

Lyon : bientôt la dissolution de Génération identitaire ?

La procédure de dissolution de Génération identitaire, groupuscule d'extrême-droite basé à Lyon, a été enclenchée ce samedi 13 février.

C'est peut-être le début de la fin pour Génération identitaire. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce samedi 13 février qu'une procédure de dissolution avait été enclenchée ce jour à l'encontre de ce groupuscule d'extrême-droite créé en 2012 et basé à Lyon.

Vêtus de doudounes bleues reconnaissables à leur logo - un triangle dans un rond - les Identitaires font beaucoup parler d'eux depuis quelques années, en particulier à l'occasion de leurs actions de blocage des frontières françaises dans les Alpes. Le 26 janvier dernier, Gérald Darmanin s'était dit "scandalisé" par leurs dernières opérations dans les Alpes et les Pyrénées.

Le groupuscule d'extrême-droite a désormais dix jours pour répondre à cette procédure. Interrogé par France Info, le ministère de l'Intérieur estime que "la dissolution est très probable sous 15 jours".

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut