Etienne Ramousse / Inter Beaujolais

Lyon : Biden suspend les taxes Trump sur le vin français

Dans le Beaujolais, où les exportations représentent 40 % des ventes, cette annonce a été accueillie comme une bonne nouvelle après une année 2020 difficile en raison de la pandémie mondiale de Covid-19. 

En fin de semaine passée, le nouveau président des États-Unis Joe Biden a affirmé à la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen qu'il avait suspendu les taxes américaines sur les vins en provenance d'Europe. Des taxes de près de 25 % mises en place en 2019 par son prédécesseur Donald Trump (lire ici). “La France vient d’imposer une taxe numérique à nos grandes entreprises technologiques américaines. Si quelqu’un devait les taxer, cela devrait être leur pays d’origine, les États-Unis. Nous annoncerons bientôt une action réciproque substantielle après la bêtise de Macron. J’ai toujours dit que le vin américain était meilleur que le vin français”, avait tweeté Donald Trump à l'époque pour justifier sa mesure. 

Si les grands vignobles bourguignons et bordelais ont été les plus impactés par cette hausse des droits de douane, le Beaujolais n'a pas non plus été épargné. En 2018, les exportations représentaient 40 % des ventes de l'appellation. Durant cette même année, pour la première fois les États-Unis étaient devenus le premier pays importateur de Beaujolais devant le Japon.

Selon l’AFP, les pertes liées à cette taxe s’élèveraient à 400 millions d'euros pour l'ensemble des vins français. L’annonce de leur suspension après une année difficile à cause de la crise du Covid-19 (lire ici) devrait apporter quelques raisons de sourire à l’ensemble de la filière vin. 

1 commentaire
  1. JANUS - mar 9 Mar 21 à 9 h 36

    Joe Bidon est le Hollande des USA et Harris son Macron !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut