Gérard Collomb de retour à Lyon après sa démission © Tim Douet
Gérard Collomb de retour à Lyon après sa démission © Tim Douet

Lyon : après sa démission, Collomb gagne huit points de popularité

Dans le dernier sondage Ifop/Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, Gérard Collomb gagne huit points de popularité en un mois. Un véritable effet démission du gouvernement.

En l'espace d'un mois, la cote de popularité de Gérard Collomb a fait un bon de 8 points. Le ministre de l'Intérieur qui a quitté le gouvernement en début de semaine dernière semble profiter dans l'opinion publique de ce départ en passant de 40 % d'opinion positive en septembre à 48 % en octobre. Il se classe ainsi 6e personnalité politique préférée des Français derrière Nicolas Hulot (70 %), Alain Juppé (61 %, +3 %), Jean-Yves Le Drian (54 %, +6 %), Édouard Philippe (53 %,+7 %) et Bernard Cazeneuve (50 %, +2 %). Gérard Collomb n'est donc pas le seul à progresser dans ce classement où Emmanuel Macron est en baisse de 1 point a 41 % d'opinion positive.

Dans le détail, Gérard Collomb est aussi populaire chez les hommes que chez les femmes (48 %). Il est plus plébiscité par les retraités (63 %) que chez les ouvriers (36 %), les employés (40 %). Politiquement, l'ancien (et futur) maire de Lyon, est plus populaire à droite (52 %) qu'à gauche(43 %). Il recueille par exemple plus d'opinion positive chez les partisans Les Républicains (53 %) que dans son ancien parti le PS (41 %). C'est évidemment à la République en Marche (58 %) et au MoDem (79 %) qu'il est le plus populaire.

Des résultats différents au niveau national qu'au niveau local comme le montrait le sondage de Lyon Capitale dans lequel 57  % des Lyonnais souhaitent que Gérard Collomb  “laisse la place à une autre personnalité” aux élections municipales de 2020.

L’enquête a été menée par téléphone du 5 au 6 octobre auprès d’un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage, niveau d’éducation) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut