© Tim Douet

Lyon : 800 personnes se sont réunies devant le Palais de justice en mémoire de Sarah Halimi

Environ 800 personnes se sont rassemblées devant le Palais de justice de Lyon, dans le 5e arrondissement, ce dimanche après-midi.

Près de 800 personnes se sont réunies devant le Palais de justice des 24 colonnes, comme ailleurs en France, pour protester contre une récente décision de la Cour de cassation. La Cour avait, le 14 avril, confirmé l’irresponsabilité pénale de l’homme qui a tué Sarah Halimi. La cour d’appel de Paris avait considéré que le prévenu avait été pris d’une bouffée délirante liée à une forte consommation de cannabis.

Ce rassemblement était aussi l’occasion pour les manifestants de réclamer un changement de la loi. Ils estiment que la législation permet "l’impunité en raison de la perte de discernement liée à la prise de stupéfiant". Une demande partiellement entendue par le Garde des Sceaux, Éric dupond-Moretti ce dimanche.

Dans un communiqué publié un peu avant la mobilisation, le ministère de la Justice explique qu’il "faut tirer les conséquences de la décision de la Cour de cassation qui constate l’absence de possibilité offerte par le droit actuel de tenir compte de la prise volontaire de substances toxiques par un individu conduisant à l’abolition de son discernement". Un projet de loi doit être déposé pour combler ce vide juridique.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut