Manifestation contre la loi de sécurité globale le 28 novembre 2020. ©Benjamin Terrasson

Loi sécurité globale : la foule dispersée par les forces de l'ordre

C'était la quatrième "marche des libertés" contre la loi de sécurité globale ce samedi à Lyon. Les forces de l'ordre ont dispersé la foule et le métro A a été interrompu.

Le début de la manifestation commençait à Villeurbanne sur le cours Emile Zola à 15 heures, pour rejoindre plus tard la place Bellecour dans le centre de Lyon. Ce sont plus de 1 300 individus qui se sont réunis au départ de la marche. Une quinzaine de fourgonnettes assurent la bonne tenue de la marche selon le Progrès.

Si comme à chaque fois le début du rassemblement se passait dans le calme et en musique, des dégradations (des tags, de la casse...) ont été commises sur des banques et d'autres vitrines peu après le départ. Des projectiles commençaient alors à fuser sur la police. C'est peu avant 17 heures que les forces de l'ordre décidaient de disperser la foule à l'aide gaz lacrymogène. Le métro A sera arrêté pour une durée indéterminée. Des affrontements ont eu lieu avenue Thiers.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut