inondations
Inondations dans le Gard en octobre 2014©SYLVAIN THOMAS / AFP

L’état de catastrophe naturelle reconnu à Villeurbanne et dans quatre communes du Rhône

Entre les mois de juillet et septembre 2020 et ceux de juin et juillet 2021 plusieurs communes du Rhône, dont Villeurbanne, Condrieu et Dardilly ont connu des inondations ou des mouvements de terrain, à la suite de la sécheresse. L’état de catastrophe naturelle vient d’y être reconnu pour cette période. 

Environ un an après les incidents survenus lors de l’été 2020 sur les communes de Châtillon et Dardilly, dans le Rhône, un arrêté ministériel paru au journal officiel le 28 septembre 2021 est venu confirmer la reconnaissance de l’État de catastrophe naturelle dans ces deux villes. Entre les mois de juillet et septembre 2020, des "mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols" avaient faits des dégâts dans ces deux communes. 

Celui-ci a également été reconnu pour les habitants des villes de Villeurbanne, Condrieu et Le Perréon. Ces trois communes avaient connu des inondations et vu se former des coulées de boue le 23 juin, pour la première, et les 6 et 7 juillet, pour les deux autres. 

Les personnes touchées par ces catastrophes ont dix jours à compter de la date de publication de l’arrêté pour déclarer auprès de leur compagnie d’assurance, les biens endommagés ou détruits, afin de bénéficier des indemnisations prévues par la loi.

Neuf communes voient leur demande rejetée

Neuf autres communes du département avaient déposé une demande de reconnaissance à la suite d’inondations et de coulées de boue survenues entre le 22 et le 27 juin 2021, mais celles-ci ont été rejetées. Il s’agit des villes de Valsonne, Décines-Charpieu, Vaulx-en-Velin, Létra, Rivolet, Ternand, Vaux-en-Beaujolais, Saint-Étienne-des-Oullières. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut