Armerl Le Compagnon, président des Worldskills France

"Les Worldskills sont la plus grande compétition des métiers de France" (vidéo)

Armel Le Compagnon est l'invité de 6 minutes chrono. Le président des Worldskills France, qui se déroulent à Lyon Eurexpo du 13 au 15 janvier, revient pour Lyon Capitale sur les enjeux de formation des jeunes et de valorisation de la filière professionnelle.

3 jours de compétition, 64 métiers, 7 pôles, 600 compétiteurs issus de 14 régions et 1 seul objectif : décrocher sa place en Equipe de France des Métiers !

Du jeudi 13 au samedi 15 janvier se déroulent à Eurexpo,  les finales françaises du plus grand concours des métiers au monde, LA Compétition des Métiers qui permet à de jeunes professionnels venus du monde entier, de se mesurer.

"Les Worldskills, anciennement Olympiades des métiers,  sont la plus grande compétition des métiers de France. Elles ont pour but de valoriser les jeunes, les métiers et l'excellence dans ces métiers." explique Armel le Compagnon, président des Worldskills France, qui coordonne un vaste réseau, très engagé pour la promotion de l’apprentissage et l’alternance, la mobilité et la jeunesse des métiers.

Les métiers des Worldskills "(représentent) une grande partie de l'activité économique du pays. Il faut donc former des jeunes. Et pour les former, il faut leur donner envie de venir voir ces métiers."

Vitrine des savoir-faire français

Peinture automobile, charpente, miroiterie, taille de pierre, câblage des réseaux très haut débit,  cyber sécurité, intégrateur robotique, mécatronique, soins infirmiers, visual merchandising, horticulture... les meilleurs jeunes dans leur catégorie seront à Lyon. "Ces métiers de la main qu'on a trop souvent négligés (et qui sont) une part de ce que j'ai appelé "cet art d'être français", un art de l'indicible de ce qui nous fait. Dans notre manière de tailler les pierres, de tisser, de coiffer, il a quelque chose passé de main en main, fait d'innovations successives, d'une filiation secrète à laquelle nous appartenons" a expliqué, un brin lyrique, Emmanuel Macron, à l'occasion de la présentation de la candidature française pour les WorldSkills à Lyon.

WorldSkills, c’est la vitrine des savoir-faire français. Et l'organisation, à Lyon, de la 46e édition, va mettre le pays au défi de prouver au monde entier qu'il conserve ces savoir-faire séculaires qui font l’histoire de France. Comme le rappelait Éric Le Boucher, fondateur de Slate et éditorialiste aux Échos et à L'Opinion"Charpentier ! Il faut redire que c’est le métier choisi par Dieu comme celui de Joseph. Miroitier ! L’esprit s'envole vers la galerie des Glaces."

Les qualifiés feront partie de l'équipe de France qui concourra lors des finales mondiales qui  du 17 au 22 octobre prochain à Shanghai, en attendant celles de l'édition suivante à Lyon en 2024.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut