"Les petits mots" ou la République des Apparences, suite

"La semaine de la mobilité et de la sécurité routière", organisée par la préfecture du Rhône, vient de se dérouler à Lyon. L'année 2009 a en effet été fatale pour 28 cyclomotoristes et motards. En 2010, ce sont déjà 19 conducteurs de deux roues qui ont trouvé la mort. Ce constat a poussé les autorités à orienter la semaine de la mobilité et de la sécurité routière "vers la protection des deux roues". À ce titre, l'opération ''les petits mots'' visait à distribuer des autocollants aux usagers de la route et à pendre des étiquettes sur les guidons des motos, du style "Fragile".

C'est certain : cette magnifique et courageuse initiative va sauver la vie de nombreux motards. Après "Fumer tue" et "Jouer comporte des risques", l'État vient d'inventer "les petits mots miracle" à suspendre et à coller. Pourquoi donc ne pas poursuivre dans cette voie et étendre ce dispositif de salut public ? Quelques idées : "Ne vous baladez pas tout nu en Afghanistan" (à coller sur sa valise) ; "Ne skiez pas en caleçon par moins trente" (à suspendre avec son forfait) ; "Dites non au cancer" (à tatouer sur son front).
Monsieur le Préfet, c'est quand même un peu court en terme de prévention et, pour tout dire, ce n'est pas très sérieux. Ci-dessous, rappel de notre lettre ouverte du 10 juillet 2009.

Didier Maïsto
Directeur de la publication

Départ en vacances - Lettre ouverte à Monsieur le Préfet (10/07/2009)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut