ObamaSpace_main_0714

Les Etats-Unis accusent la Corée du Nord du piratage de Sony

Les tensions augmentent entre Washington et Pyongyang. Barack Obama a officiellement annoncé l'implication de la Corée du Nord dans la cyber-attaque du studio Sony Pictures. La Corée du Nord continue de démentir et demande une enquête conjointe.

Les Etats-Unis accusent officiellement la Corée du Nord d'être responsable de la cyber-attaque qui a visé Sony Pictures et a poussé le studio de cinéma à renoncer cette semaine à la sortie du film "The Interview", comédie raillant le régime autoritaire de Kim Jong-Un.

L'enquête du FBI a donc directement pointé la responsabilité de la Corée du Nord dans cette cyber-attaque. Ce vendredi, Barack Obama a annoncé que les Etats-Unis "répondront d'une manière proportionnée, à un moment, un endroit et d'une manière que nous choisirons" a précisé le président américain, pour qui Sony Pictures n'aurait pas du annuler la sortie de ce film.

De son côté, Pyongyang continue de nier son implication dans cette affaire. Ce samedi, la Corée du Nord a exigé une enquête conjointe avec Washington et met en garde contre de graves conséquences si les Etats-Unis refusent cette requête.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut