Les anti-blocages s'organisent

Ils dénoncent les entraves à la liberté d'étudier. Mais surtout ils accusent les 'bloqueurs acharnés ' d'imposer 'leurs choix à la majorité d'étudiants qui souhaitent travailler'. Cette majorité, ils sont convaincus de la représenter et veulent qu'elle se manifeste. Ils disribuent donc des tracts devant les facs, essaient d'intervenir à l'intérieur des AG où ils sont souvent mal reçus. On les accuse d'être de droite, on les assimile au syndicat UNI. Eux se revendiquent a-politiques 'ils y a chez nous des gens du PS, de l'UMP et du Modem'. Même si l'une des initiatrices confie que c'est l'UMP qui leur a demandé de faire un mouvement 'a-politique'. N'empêche, autour d'eux et de leur site se retrouvent des gens d'opinions diverses, certains sont pour la loi Pécresse et d'autres contre, mais tous s'opposent au blocage des facs.

http://ecblyon.hautetfort.com

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut