Photo d’illustration. (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Législatives : des centaines de votes annulés dans le 3e arrondissement de Lyon

650 votes ont été invalidés dimanche 12 juin dans un bureau de la 3e circonscription du Rhône. L’urne du bureau de vote 307, situé dans le 3e arrondissement, n’était pas correctement scellée. Un incident qui ne remet pas en cause la qualification des candidats Nupes et Ensemble ! au second tour.

En matière de vote, les règles sont très strictes afin de garantir l’intégrité du scrutin. Une erreur et un bulletin peut être invalidé. Dimanche 12 juin, au soir du 1er tour des élections législatives se sont plusieurs centaines de bulletins de vote qui ont été invalidés dans la 3e circonscription du Rhône, qui comprend une partie du 3e (Préfecture, Lacassagne, Part-Dieu), du 7e (Guillotière, Jean Macé), 8e (Montplaisir, États-Unis).

Selon une information du Progrès, que nous avons pu nous faire confirmer ce mardi matin,  une irrégularité a été relevée au sein du bureau de vote 307, situé dans l’école Paul-Painlevé, dans le 3e arrondissement de Lyon. Lors de leur passage, les membres de la commission chargée du contrôle du vote ont relevé l’absence de l’un des deux cadenas censés fermer l’urne. 

Les candidats au second tour ne changent pas

Conformément à la règle en vigueur, le scrutin dans ce bureau, qui avait enregistré un taux de participation de 66,12 %, a été frappé d’irrégularité et les 650 bulletins qui se trouvaient à l’intérieur de l’urne ont été invalidés. 

De quoi remettre en cause les résultats dans toute la circonscription ? Non. Malgré la perte de 316 voix, la candidate de la Nupes, Marie-Charlotte Garin, reste en ballottage favorable pour le second tour avec encore 17 967 suffrages, devant Sarah Peillon (Ensemble !) qui perd 134 voix et termine donc le 1er tour avec 11 701 bulletins. Loin devant la 3e, Béatrice de Montille (LR), et ses 3 403 voix, qui, pour sa part, a perdu 80 votes.

Tous les résultats dans la 3e circonscription sont à retrouver ici. 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut