Le pont Raymond-Barre à la Confluence… enfin !

Lundi soir, le tablier du pont Raymond-Barre a commencé à remonter le fleuve Rhône pour s’amarrer à la rive droite, face au Musée des Confluences.

Cette fois c’est la bonne !... Du moins certainement… Après un enchaînement de faux-départs, le tablier du futur pont Raymond-Barre est enfin arrivé au bout de la Confluence. C’est finalement lundi soir, vers 18h45 que la structure de 150 mètres de long pour 2 500 tonnes a commencé à remonter le fleuve Rhône du port Edouard-Herriot jusqu’à son point d’amarrage, non loin du pont Pasteur. Alors que dimanche, le niveau d’eau était insuffisant et que lundi dans la journée, le vent ne permettait pas d’assurer la stabilité de l’édifice sur la barge, en soirée "toutes les conditions étaient réunies pour l’opération de transport", précise le Sytral. Lundi dans la soirée, le pont a donc été amarré en rive droite, au niveau du Musée des Confluences. Ce mardi, les préparatifs pour sa pose ont d’ores et déjà commencé.

Dans l’après-midi, la barge soutenant l’énorme structure devrait commencer à opérer une rotation. La pose du pont à proprement parler devrait débuter en soirée pour se terminer mercredi dans la matinée.

Ce mardi, les équipes du Sytral accueillent, dès 10h, les curieux un brin persévérants qui s’étaient inscrits pour assister à l’évènement.

D'un autre côté et avec un accueil certainement un peu plus crispé, les responsables de Bouygues et Matiere, les entreprises responsables de la réalisation de l'ouvrage convoquaient ce mardi matin le PDG de Sarrens, l'entreprise dont un des ingénieurs a refusé le transport du pont lundi, "alors que tous les voyants étaient au vert, y compris ceux de sa direction", précise le Sytral.

à lire également
greves des eboueurs Poubelle © TD_0008
Il l'avait promis aux éboueurs en grève jeudi soir, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, s'est entretenu avec le directeur général de la société Pizzorno. L'entreprise est convoquée lundi. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut