Le mont Blanc mesure officiellement (selon les géomètres-experts de Haute-Savoie) 4807,81 mètres en 2021 @Pascal Tournaire

Le mont Blanc mesure officiellement 4807,81 mètres

L'altitude officielle et scientifique du mont Blanc, le "toit de l'Europe" est de 4807,81 mètres soit 1,78 mètres de plus qu'en 2019.

4807,81 mètres. C'est la nouvelle mesure officielle du mont Blanc, effectuée du 16 au 18 septembre dernier par les géomètres-experts de Haute-Savoie.

Le mont Blanc gagne ainsi  1,78 mètres de hauteur par rapport en 2019, date de la dernière mesure . Il y a deux ans, le "toit de l'Europe" culminait en effet à 4806, 03 mètres.

15,8 mètres de "neiges éternelles"

Quant au sommet rocheux du mont Blanc, il culmine à 4 792 mètres d'altitude. Il est ainsi recouvert d'une couche de "neiges éternelles" de 15,81 mètres, qui fonctionne comme une énorme congère et varie en fonction des vents d’altitude et des précipitations. Depuis la nuit des temps l’altitude du mont Blanc oscille donc continuellement.

"Concernant le résultat des mesures - 4807, 81 mètres -, nous laissons aux spécialistes du climat de la météo des glaciers le soin de faire leurs analyses scientifiques, expliquent les géomètres-experts de Haute-Savoie. Charge maintenant aux climatologues, glaciologues et autres scientifiques d’exploiter toutes les données recueillies et d’avancer toutes les hypothèses pour expliquer ce phénomène."

Evolution (2011-2021) de l'altitude du sommet du mont Blanc relevée par les géomètres-experts de Haute-Savoie

 

 

 

 

 

 

 

Evolution (2011-2021) de l'altitude du sommet du mont Blanc relevée par les géomètres-experts de Haute-Savoie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Modélisation de la calotte glaciaire

Le sommet du mont Blanc @ Pascal Tournaire

Pour la plupart d’entre nous, depuis notre enfance, nous avions appris que le mont Blanc mesurait 4807,20 mètres. Cette mesure des cousins Vallot, réalisée à partir de 1892, constitue un travail monumental de mesures et de triangulation du massif. Elle sera arrêtée en 1894, avec une précision qu’ils estiment, à l’époque, de l’ordre du demi-mètre - aujourd'hui, la précision est de l'ordre de 2 à 5 centimètres.

Par la suite, cette altitude sera intégrée aux repères du SGA (Service général des armées) et deviendra officielle. Elle ne sera pas remise en cause avant la fin du XXème siècle... et sera apprise par cœur par des générations d’écoliers.

Le mont Blanc, "toit de l'Europe" @Pascal Tournaire

C’est en 2001 que pour la première fois les géomètres-experts décident de mettre leur expertise au service de cette mesure. Depuis lors, la Chambre Départementale des géomètres-experts de la Haute-Savoie, organise ces relevés de manière récurrente, tous les deux ans. Une mesure point par point GPS associé à de la photogrammétrie (plus de 1300 images capturées et géoréférencées permettent d’obtenir plus de 15 millions de points).

Ces derniers ont pour objet de déterminer l’altitude de ce plus haut sommet d’Europe et de modéliser la calotte glaciaire. Cette démarche permet de constituer et de nourrir une banque de données précises et fiables qui pourront être exploitées par les experts (glaciologues, climatologues...) et surtout transmises aux générations futures.

 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut