Cardinal Philippe Barbarin
©Tim Douet

Le cardinal Barbarin relève le père Benoît de ses charges pastorales

Le cardinal Barbarin a annoncé avoir relevé le père Hervé Benoît de ses fonctions après la tribune qu’il avait publiée où il comparait les victimes des attentats de Paris à leurs agresseurs.

Dans une tribune publiée ce vendredi, le cardinal Barbarin a annoncé qu'il avait "décidé de relever le père Hervé Benoît […] de ses différentes charges pastorales dans le diocèse de Lyon". Il lui a aussi demandé "de se retirer immédiatement dans une abbaye pour prendre un temps de prière et de réflexion".

La décision a été prise en concertation avec l'évêque Armand Maillard et fait suite aux propos du père Benoît, qui avait déclaré sur le site Internet Riposte catholique : "Vous invoquez le diable en rigolant ? Lui vous prend au sérieux. (…) Ces pauvres enfants de la génération bobo, ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-hashishin, sont leurs frères siamois", à propos des victimes des attentats de Paris. Il avait par la suite ajouté : "130 morts, c'est affreux ! Et 600 morts, c'est quoi ? C'est le chiffre des avortements en France le même jour. Où est l'horreur, la vraie ?"

Pour le cardinal Barbarin, "dans le contexte qui est le nôtre, il n’est pas acceptable que des chrétiens, à plus forte raison des prêtres, ne s’appliquent pas toujours et le plus possible à maintenir entre les hommes la paix et la concorde fondée sur la justice".

Présent à l'enterrement de Caroline Prénat, la jeune Lyonnaise décédée le 13 novembre au Bataclan, le cardinal Barbarin s'était déjà dit "consterné" par ces propos.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut