Rodéos et fumigènes, rue de la République, en Presqu’île de lyon

Sécurité à Lyon et dans la métropole en 2022, quel bilan ?

Le préfet du Rhône et le procureur de la République de Lyon ont présenté de concert les résultats en matière de sécurité dans le département et la métropole de Lyon pour l'année 2022.

"On a tenu la bonne méthode". Pascal Mailhos, préfet du Rhône, esquisse un petit sourire de satisfecit. Pour son dernier bilan en matière de sécurité - il part prochainement rejoindre l'Elysée en tant que coordinateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, remplacé par Fabienne Buccio -, les "résultats sont significatifs".

Et d'égrener les chiffres : - 25% de violences dans les transports en commun (et même -37% depuis septembre), - 11% de vols avec violence, -19% de rodéos (185 procédures).

En matière de lutte contre la drogue, les chiffres de saisies sont, elles aussi, significatives : 8,4 tonnes de cannabis, 146,6 kilos de cocaïne, 140 kilos d'héroïne, 12,6 millions d'euros. Et d'ajouter une baisse de 9% des points de deal et 1237 trafiquants arrêtés (contre 914 en 2021, +35%).

Délinquance : les chiffres en hausse

Si, de manière générale, la délinquance baisse dans le Rhône et la métropole de Lyon, une tendance haussière se distingue pour les violences intra-familiales (+11%) - dont les féminicides (5 en 2022 contre 2 en 2021) -, les vols de véhicules (+9%), et les cambriolages (+17%), avec néanmoins pour ces derniers, un infléchissement de la tendance sur le mois de décembre (-14%).

Pour ce dernier bilan sécurité du préfet Pascal Mailhos, Nicolas Jacquet, procureur de la République de Lyon, était à ses côtés pour témoigner du "travail extrêmement fluide" réalisé avec la préfecture depuis quatre ans.

En matière de sécurité, la "méthode du 24 juillet"

Tous deux se sont félicités de la stratégie décidée il y a un an et demi en sortie de confinement, dénommée la "méthode du 24 juillet", et mise en place avec les six principales communes de la métropole (les plus en proie aussi aux problèmes de délinquance), à savoir Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bron et Rillieux-la-Pape.

L'idée est simple : mettre en place si ces territoires une "stratégie particulièrement fine, à un rythme extrêmement soutenu sur ces territoires (...), une action méthodique et déterminée". Cette méthode recoupe deux axes : en amont, la coordination des dispositifs de lutte contre la délinquances et, en aval, la territorialisation de la réponse pénale.

"L'idée est d'inquiéter les délinquants et rassurer les honnêtes gens"

Pascal Mailhos, préfet du Rhône

Concrètement, les maires des six villes, le procureur, le préfet et les forces de sécurité s réunissent tous les deux mois pour élaborer un "diagnostic territorial" global et thématique de façon à "adapter la réponse pénale aux problématiques".

"C'est par cette méthode que nous avons significativement traité les problèmes à la Guillotière, donner un coup aux revendeurs de drogue, fait baisser les actions de groupes radicaux" s'est félicité le préfet du Rhône. Et le procureur de poursuivre sur le "protocole tranquillité publique" qui traite des incivilités, "ces comportements qui pèsent sur le bien-vivre ensemble".

"Cela m'a permis de repositionner la politique pénale sur un certain nombre de points".

Nicolas Jacquet, procureur de la République de Lyon

Concrètement, cela passe par un renforcement de la présence de patrouilles sur sur la voie publique, qui a pu voir le jour grâce à l'arrivée de près de 300 policiers dans l'agglomération lyonnaise, d'une deuxième unité mobile de surveillance, et de la création prochaine d'une unité supplémentaire de CRS.

Un effet terrain dont se réjouit aussi le procureur de la République de Lyon qui explique avoir "renforcé les moyens judiciaires sur le terrain justement". Ainsi, les taux de procédure à l'initiative de la police ont augmenté de +35%.

Cette "méthode du 24 juillet", "véritable spécificité lyonnaise", devrait certainement être étendue dans d'autres villes de la métropole de Lyon.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut