Laurent Wauquiez ©Antoine Merlet

Laurent Wauquiez renonce à la présidentielle 2022 : les maires d'arrondissement de droite de Lyon réagissent

Largement réélu à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes en juin 2020, et pressenti pour se présenter à la primaire de la droite en vue de l'élection présidentielle 2022, Laurent Wauquiez n'est finalement pas candidat à la présidentielle. Il l'a annoncé jeudi soir. Les maires des 2e et 6e arrondissement de Lyon réagissent.

"Je ne suis pas candidat à la prochaine élection présidentielle. Cette décision, j’ai souhaité me donner le temps de la mûrir, me poser avec ma famille et prendre un moment de recul. Ce n’est pas une décision facile et je suis conscient de mes responsabilité", explique jeudi Laurent Wauquiez dans un long message sur Facebook. "Ce choix, je le fais d’abord par conviction personnelle.  [...] Ce choix, je le fais aussi parce que je ne veux pas ajouter de la division à la division. Les candidatures à la présidentielle à droite sont en train de se multiplier de façon inquiétante, et certains candidats expliquent même qu’ils se présenteront quoi qu’il arrive, sans accepter de règle commune. Nous risquons des guerres fratricides qui mèneront inévitablement à la défaite. Je considère qu’il faut que nous retrouvions le sens du collectif et mon devoir est de contribuer à ramener cet état d’esprit au lieu d’ajouter une candidature de plus", poursuit le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Lire aussi : Lyon : le président de la région, Laurent Wauquiez, n'est finalement pas candidat à la présidentielle 2022

"J'espère que tout le monde aura le même esprit de responsabilité" Pierre Oliver, maire du 2e

A Lyon, deux mairies d'arrondissement sont tenues par des maires de droite, dans le 2e et le 6e arrondissement. Les deux maires ont réagi à cette "non-candidature" de Laurent Wauquiez sur les réseaux sociaux.

"Avec cette annonce, Laurent Wauquiez décide de faire passer l’intérêt collectif avant tout. J’espère que tout le monde aura le même esprit de responsabilité pour que notre famille politique puisse l’emporter en mai prochain", explique le maire du 2e arrondissement, Pierre Oliver.
"Je salue la décision de Laurent Wauquiez qui privilégie le collectif à une ambition personnelle. C’est assez rare en politique pour être largement souligné. Nous avons besoin d’homme de valeurs et de convictions comme lui pour dessiner l’avenir de la droite", estime de son côté le maire du 6e arrondissement, Pascal Blache.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut