Laurence Borie-Bancel, nouvelle patronne de CNR

Laurence Borie-Bancel, qui est la nouvelle patronne de la CNR ?

Mardi 28 septembre, la Compagnie Nationale du Rhône a nominé Laurence Borie-Bancel à la tête de la CNR. Elle remplace Elisabeth Ayrault, démissionnaire "en raison de problèmes de santé".

Suite au vote du Conseil de surveillance de la CNR ce mardi 28 septembre, Laurence Borie-Bancel prend la tête de la compagnie, à la place de Elisabeth Ayrault. Elle sera prochainement auditée par les commissions des affaires économiques du Sénat et de l'Assemblée nationale. La directrice au sein de la Global Unit Production Thermique, Hydrogène & Fourniture d’énergie du groupe ENGIE sera ensuite nominée, par décret, en tant que présidente du directoire par Emmanuel Macron.

Lire : Région de Lyon : face aux associations, la CNR rappelle que ses projets sont des “demandes” de l’État

Le parcours de la nouvelle patronne de CNR

Dans un communiqué, la Compagnie Nationale du Rhône détaille le parcours professionnel de la successeure de Elisabeth Ayrault :

  • Laurence Borie-Bancel débute sa carrière en 1989 à la Direction production transport de gaz de France , où elle travaille sur différents projets d’infrastructures gazières, en France et à l’international, notamment en tant qu’ingénieur d’affaires et chef de projets.
  • De 2004 à 2008, elle pilote, pour la Direction électricité de gaz de France, le développement de différents actifs de production d’électricité, essentiellement en France.
  • En 2008, devenue responsable de la filière Business développement oversight de la branche énergie France de GDF Suez, elle évalue et accompagne les projets majeurs d’investissement.
  • En 2011, elle rejoint La Compagnie du vent en qualité de directrice générale adjointe. Avec ses équipes, elle développe des projets éoliens et solaires, principalement en France.
  • En 2015, au sein de la Business unit Generation Europe d’Engie, elle est directrice des opérations des actifs thermiques de production d'électricité  en Espagne, en France, en Grèce, en Italie et au Portugal.
  • En 2018, elle prend la direction générale de Elengy, filiale d’Engie responsable des terminaux d’importation de gaz naturel liquéfié en France.
  • Puis en 2019, elle devient directrice de la « Global Business Line » production thermique d’Engie. Cette filière, en lien transversal avec les Business Units du groupe, est en charge de la stratégie et de la performance des centrales de production thermique d’électricité dans le monde (plus de 60 GW).

Lire : Région de Lyon : la concession de la Compagnie nationale du Rhône probablement prolongée

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut