la voie du kung fu

C'était il y a 32 ans, à Yaoundé, au Cameroun. Ses parents n'avaient pas suffisamment d'argent pour payer les vaccins. La polio lui est tombée dessus. Il venait de souffler six bougies.
Pour vaincre sa maladie, Alex Many s'est mis au kung-fu. Une vingtaine d'années d'entraînement - à raison de 6 heures par jour plus tard - le lyonnais est devenu un athlète accompli.

Techniques de self-défense
Faute de pouvoir combattre officiellement, Alex Many a développé une méthode unique au monde, le "handy tao". Handy pour les mains et tao pour la voie. Tout est basé sur les techniques du réflexe, l'objectif étant de se défendre en n'utilisant que ses mains... et son intelligence. "En général, dans un combat, les muscles sont durcis, les gestes rigides. Il faut savoir rester souple pour fatiguer son adversaire et lui faire croire que rien n'est réfléchi...". Jusqu'au coup final.
Morale : la force n'est rien sans la souplesse du Yin.
Démonstration en images.

Contact : 06 78 75 39 33.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut