Prison de Montluc – © Romane Guigue

La prison de Montluc accueille deux expositions

Monument emblématique de Lyon, la prison de Montluc, dans le 3e arrondissement, accueille en ce moment deux expositions qui retrace son histoire dans l’Histoire.

Depuis sa construction en 1921, la prison de Montluc a vécu au rythme violent de la vie carcérale. Dans l’exposition Les Traces, les visiteurs peuvent suivre, par le biais d’un parcours, les marques laissées par le temps, mais aussi par les prisonniers. Prison tour à tour civile et militaire au service de Vichy ou de l’Allemagne, Montluc regorge de secrets que l’exposition met en lumière pour le visiteur. Jusqu’au 28 avril, le public peut découvrir ou redécouvrir, du mercredi au samedi, de 14h00 à 17h30, la prison de Montluc telle qu’elle est aujourd’hui, mais aussi telle qu’elle l’a été à travers l’Histoire. Des visites guidées sont organisées tous les premiers samedis du mois, et des visites en langue des signes sont proposées pour les personnes sourdes ou malentendantes. En parallèle, une conférence animée par Tal Bruttmann, historien spécialiste de la Shoah se tiendra le 22 novembre à 18h, sur le thème des fusillés de Dagneux et des massacres de l’été 1944. Des projections suivies de débats sont aussi proposées grâce à un partenariat avec le Comeodia. En janvier la prison de Montluc diffusera Lacombe Lucien, de Louis Malle, puis en février Enfermés mais vivants, de Clémence Davigo. Le 28 mars à 9h30, le film Un condamné à mort s’est échappé, de Robert Bresson sera également diffusé. Le film s’inspire de l’histoire vraie de la seule évasion qu’a connu la prison de Montluc, celle d’André Devigny.

Exposition des Poilus à Montluc, organisée par l'association des Rescapés de Montluc

80 portraits de détenus

En parallèle, l’association des Rescapés de Montluc, créée en 44 après la Libération, propose également une exposition gratuite qui veille à présenter les portraits de 40 personnes incarcérées à Montluc. Mise en scène dans l’ancienne prison des femmes, d’ordinaire inaccessible à la visite, l'exposition se compose de photos, de témoignages, mais aussi de dessins de détenus, présentés dans les minuscules cellules où s’entassaient les prisonniers de Montluc. Au cœur de cette exposition, l’ouvrage de Benoît Permezel où sont recensés 80 portraits d’incarcérés. L’auteur signera son livre les 26 et 27 octobre, aux heures d’ouverture de la prison.

A l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale, le mémorial d’Histoire national de Montluc propose aux visiteurs de mieux comprendre quelle rôle la prison a joué au cours des conflits qui ont frappé la France. L’entrée est gratuite, pour les petits et les grands curieux.

à lire également
Ce mardi 16 juillet, les équipes de Zoo Art Show et de Vinci Immobilier, avec l'artiste Kalouf ont présenté le Zoo Big Wall. Cette œuvre éphémère gigantesque prendra place sur la façade de l'ancien hôtel Novotel de la Part-Dieu (Lyon 3e).
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut