Députés de Lyon du nouveau front populaire
Le Nouveau front populaire a réalisé le grand chelem à Lyon.

La gauche en tête, le RN deuxième... Le total des voix dans le Rhône aux élections législatives

S'il n'a remporté que deux sièges dans le Rhône, le Rassemblement national talonne le Nouveau front populaire en nombre de voix recueillies.

Dimanche 7 juillet, les élections législatives anticipées ont consacré le Nouveau front populaire, qui a obtenu une majorité relative à l'Assemblée nationale, suivie par le groupe présidentiel puis par le Rassemblement national et ses quelques alliés des Républicains. Si la gauche arrive en tête en nombre de sièges obtenus, c'est bien le Rassemblement national qui fait la course en tête dans les suffrages exprimés, recueillant 8 745 004 de voix, contre 7 005 519 pour le Nouveau front populaire.

Lire aussi : Carte. Les résultats des élections législatives dans votre circonscription du Rhône

Le RN obtient plus de voix qu'Ensemble, mais deux fois moins de sièges

Dans le Rhône où le Nouveau front populaire l'a emporté dans 7 des 14 circonscriptions, la gauche rassemblée a récolté au second tour 268 227 voix (en comptabilisant les voix du premier tour dans la 3e circonscription, où la député sortante a été réélue avec la majorité absolue).

On peut y ajouter les 24 782 voix comptabilisées en "divers-gauche" en raison de la candidature du dissident Jean-Paul Bret, qui disait soutenir le programme du NFP mais vouloir s'opposer à Gabriel Amard, qu'il a bien failli renverser. Arrive ensuite le Rassemblement national et ses alliés qui, s'il n'ont obtenu que deux sièges dans les 8e et 13e circonscriptions, ont néanmoins recueilli 232 147 voix. Enfin, le groupe présidentiel qui l'a emporté dans quatre circonscriptions n'a néanmoins obtenu que 202 552 voix.

Lire aussi : Quatre Insoumis, deux RN, autant de Verts : qui sont les 14 nouveaux députés du Rhône ?

Des résultats qui s'expliquent notamment par la présence d'un candidat Rassemblement national dans 12 des 14 circonscriptions du Rhône au second tour, tandis que le Nouveau front populaire et le parti présidentiel avaient retirés chacun trois et deux de leurs candidats pour barrer la route au Rassemblement national, se répartissant ainsi les voix de leurs électeurs. Par ailleurs, les circonscriptions lyonnaises, où la gauche performe, comptent moins d'électeurs que les circonscriptions périurbaines, telles que les 13e et 8e où l'extrême droite l'a emporté.

Lire aussi : Ce qu'il faut retenir du second tour des législatives à Lyon

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut