Quatre Insoumis, deux RN, autant de Verts : qui sont les 14 nouveaux députés du Rhône ?

Les législatives 2024 ont rendu leur verdict dimanche 7 juillet à l'issue d'un second tour aussi surprenant qu'historique dans le Rhône. Voici ce qu'il faut retenir de l'identité des 14 nouveaux députés du département.

A l'issue du second tour, on connaît désormais l'identité des 14 nouveaux députés du Rhône pour la législature allant de 2024 à 2027. Si, au niveau national, la vague Rassemblement national a été beaucoup moins forte qu'attendue, notamment en raison des nombreux désistements dans l'entre-deux tours pour faire barrage aux candidats d'extrême-droite, dans le Rhône, en revanche, le parti à la flamme réalise un score tout simplement historique.

A lire aussi : Législatives dans le Rhône : les résultats du second tour dans votre circonscription

En envoyant deux candidats (Jonathan Gery dans la 8e et Tiffany Joncour dans la 13e) au parlement dans le département, le RN a clairement brisé son plafond de verre dans le Rhône. Le Front national puis le Rassemblement national n'avait jamais réussi à envoyer un de ses candidats rhodaniens à l'Assemblée nationale. Le lyonnais Bruno Gollnisch s'y était invité par le truchement de l'introduction d'une dose de proportionnelle en 1986.

A lire aussi : Ce qu'il faut retenir du second tour des législatives à Lyon

LFI grand vainqueur dans le Rhône

Du côté de la gauche, si le Nouveau Front populaire possède désormais la moitié des sièges rhodaniens à l'Assemblée nationale (7 sur 14), c'est la France Insoumise qui ressort gagnante de ce second tour. Avec 4 députés (Anaïs Belouassa Chérifi dans la 1ère, Gabriel Amard dans la 6e, Abdelkader Lahmar dans la 7e et Idir Boumertit dans la 14e), les Insoumis sont le parti le plus représenté, à égalité avec le parti présidentiel qui résiste, malgré tout, après cette dissolution, conservant 4 députés également (Blandine Brocard dans la 5e, Thomas Gassilloud dans la 10e, Jean-Luc Fugit dans la 11e et Cyrille Isaac-Sibille dans la 12e).

Les autres partis de gauche, les Écologistes et le Parti Socialiste, envoient respectivement 2 et 1 députés au palais Bourbon. Boris Tavernier, candidat de la société civile investi par les Verts, l'a emporté dans la 2e circonscription tandis que Marie-Charlotte Garin avait conservé son siège dans la 3e circonscription dès le premier tour, dimanche 30 juin.

Le PS s'offre de nouveau un siège

L'historique Parti socialiste a, lui, remporté la bataille dans la 4e circonscription du Rhône, avec Sandrine Runel au sein d'une triangulaire qui, sur le papier, était loin d'être gagnée. Si le PS est passé tout proche de remporter un deuxième siège avec Jean-Paul Bret dans la 6e circo, ce dernier étant battu de justesse par l'Insoumis Amard à quelques 600 voix, le parti à la rose peut être satisfait puisqu'il était complètement absent du département en 2022.

A droite, les Républicains ont, malgré leur campagne compliquée, conservé un siège, celui d'Alexandre Portier, dans la 9e. Un dernier bastion pour un parti qui possédait en 2012 pas moins de 8 députés dans le Rhône.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut