Tribunal administratif
©lyon.tribunaladministratif.fr

L'installation d'une plateforme Amazon à Lyon retardée ?

Un recours déposé en novembre par une association qui s'oppose au projet est toujours en attente de traitement au tribunal administratif de Lyon. Initialement prévue pour la fin de l'année, l'installation d'une plateforme d'Amazon à côté de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry devrait ainsi être au moins repoussée.

L'installation d'Amazon à Lyon remise en question. Comme nous l'écrivions au mois de novembre (lire ici), un recours a été déposé par l'Association de défense des riverains de l'aéroport de Lyon Saint Exupéry (Acenas) contre le projet d'implantation d'une immense plateforme (160.000 m²) du géant américain. Il n'a pas encore été traité par le tribunal administratif de Lyon, mais pourrait retarder, voire annuler, l'opération.

Le Progrès du jour annonce qu'il sera désormais difficile de tenir le délai de livraison, prévu pour le fin de l'année. Le recours de l'association, déposé par Etienne Tête, s'attaque au permis de construire délivré à la société immobilière Goodman. Les riverains pointent notamment une “augmentation de la circulation jusqu’à +65 % (...) sur le réseau routier environnant avec +1 000 camions et +4 410 véhicules légers par jour”.

La société Amazon est déjà implantée, dans la région, à Montélimar, où la polémique avait enflé début janvier, après que des employés ont été convoqués par leur direction pour avoir soutenu les Gilets jaunes sur internet (lire ici).

à lire également
Tribunal administratif
L'Association de défense des riverains de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry (Acenas), défendue par l'élu écologiste Etienne Tête, avait déposé un recours auprès du Tribunal administratif demandant la suspension du permis de construire accordé à la société Goodman France pour la réalisation d'une plateforme logistique de 160.000 mètres carrés, à Colombier-Saugnieu, pour le compte du géant américain de la vente en ligne Amazon.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 9 février 2019

    Amazon est là pour prendre le chiffre d'affaires des autres commerçants...
    La guerre commerciale est totale et permanente.
    Et Amazon va payer ses impôts en France ? 😉
    Quant à parler de la pollution causée par de multiples livraisons par de multiples transporteurs qui font les mêmes trajets à quelques minutes d'intervalle...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut