pollution illustration
©DR

L'épisode de pollution aux particules fines se poursuit à Lyon

La qualité de l'air est encore très mauvaise ce week-end en région lyonnaise. Les particules fines rejetées continuent de stagner dans l'atmosphère.

pollution illustration ()

©DR

Une semaine qui finit comme elle avait commencé. Avec la COP 21 et des particules fines dans les poumons. L'épisode de pollution se poursuit ce week-end à Lyon, dans le nord de l'Isère et dans la vallée de l'Arve. Ce pic est principalement dû aux rejets produits par le trafic routier, l'industrie et le chauffage au bois.

Des polluants qui s'accumulent

Les particules fines qui émanent de ces activités s'accumulent dans l'atmosphère et seront encore bien présentes dimanche. "Malgré la diminution des activités dominicales, les conditions atmosphériques seront toujours propices à l’accumulation des polluants", indique Air Rhône-Alpes. Comme ce samedi, l'observatoire attribue une note de 9 sur 10 à la qualité de l'air pour dimanche. Elle correspond à une qualité de l'air dite "mauvaise" sur cette échelle pour laquelle 1 équivaut à une qualité d'air "très bonne" et 10 "très mauvaise".

Il est donc recommandé aux habitants des zones touchées de limiter leurs déplacements véhiculés. Toute activité physique intense est par ailleurs déconseillée et une attention particulière doit être portée aux personnes dites "vulnérables", âgées et aux nourrissons.

Qualité de l'air 5 décembre 2015

Air Rhône-Alpes
Qualité de l'air 5 décembre 2015
à lire également
Tarare
Entre Tarare et L’Arbresle, plus de 47 hectares de terres agricoles et d’espaces protégés sont sur le point d’être déclassés afin de permettre l’aménagement d’immenses entrepôts logistiques. Pour les élus en charge du projet, la zone dopera l’économie locale. Pour les opposants, les répercussions environnementales vont à l’encontre des orientations nationales en matière de biodiversité.
3 commentaires
  1. pierre 09 - 5 décembre 2015

    Pas de circulation alterné, pas de mesure pour limiter le trafic sur l'A6, pas de gratuité des velov'et transport en commun. On continue a favoriser l'auto solo( IK, prime a la casse, autoroute A89, A45....) Si on investissait les mêmes sommes dans les transport collectif(couloir réservé aux bus)....les modes doux( IK velo, amenagements cyclables) on pourrait peut être mieux respirer. Tenez bien vos enfants, vos vieux et vos malades à l'interieur et ne respirez pas trop fort c'est mauvais pour la santé

  2. collectifvalve - 5 décembre 2015

    Effectivement, comme d'habitude, nous ne ferons rien ou presque rien... On recommande de limiter l'activité physique et à demi-mots de ne pas trop utiliser sa voiture... Sur Lyon 50% des déplacements font moins de 3 km, 15% moins de 1 km et, sur l'agglomération, 50% des distances domicile-travail font moins de 8 km. Les chiffres parlent d'eux même et il est très possible d'agir individuellement, sans attendre que l'état, les politiques, les grandes entreprises, sa mère donnent l'impulsion. Nous sommes sont adultes et donc responsables (au sens civique et juridique). Agissons !

  3. Abolition_de_la_monnaie - 6 décembre 2015

    Que vaut l'écologie face au monde monétaire ? Il sera toujours plus 'rentable' de polluer avec sa voiture individuelle, rentable pour l'état d'avoir des taxes pétrolières, etc... Vous voyez bien que le Greenwashing a pris le dessus sur l'intelligence. . Mettez la tête des humains dans un étau, et vous aurez... le monde actuel, fait de prisonniers du système de la rentabilité.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut