Mgr de Germay, l’archevêque de Lyon. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

L'archevêque de Lyon charge l'aide active à mourir : "il est encore temps d'ouvrir les yeux"

L'archevêque de Lyon s'inquiète, dans un tribune, des conséquences que pourrait avoir la mise en place de l'aide active à mourir.

Dans un tribune publiée sur le site de l'Eglise catholique de Lyon, Mgr Olivier de Germay, archevêque de Lyon, charge l'aide active à mourir, alors que la convention citoyenne sur la fin de vie doit se réunir une dernière du 17 au 19 mars puis remettre ses conclusions au gouvernement en avril. La 19 février, la majorité des citoyens qui la composent s'était prononcé en faveur d'une aide active à mourir, comprenant l'euthanasie et le suicide assisté.

"L'interdit de tuer menace de s'écrouler"

L'archevêque de Lyon, inquiète, explique qu'il "est encore temps d'ouvrir les yeux sur ce qui est en train de se passer. L’interdit de tuer – qui est dans toute société l’un des principaux piliers de la cohésion sociale – menace de s’écrouler", juge-t-il.

"A force d’ériger les droits individuels en absolu, on finit par ne plus voir les évolutions qu’ils induisent dans la société tout entière. Or les lois dites « sociétales » ne concernent pas que des individus. Comme leur nom l’indique, elles transforment et façonnent la société", ajoute l'archevêque.

"Les parlementaires qui devront se prononcer portent une lourde responsabilité. Cette loi dépasse en effet largement le cadre de son objet, assure Mgr Olivier de Germay. Et de conclure : Si le respect de la vie humaine est remisé dans un angle mort de notre conscience collective, si le fait de donner la mort est banalisé, faudra-t-il s’étonner de la montée de la violence ? Si les libertés individuelles deviennent le critère principal pour régir la vie en société, faudra-t-il s’étonner de voir l’individualisme grandissant ruiner la cohésion sociale ?"

Lire aussi : "Il est temps de pouvoir choisir son mode de fin de vie" (Pr Jean-Louis Touraine, Lyon)

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut