Jürgen Stock

L'Allemand Jürgen Stock nouveau patron d'Interpol

Le vice-président de la police criminelle allemande (BKA), Jürgen Stock, a été élu, vendredi à Monaco, nouveau secrétaire général d'Interpol.

L'assemblée générale d'Interpol, réunie vendredi à Monaco pour les 100 ans de l'organisation policière*, a approuvé la candidature de Jürgen Stock au poste de secrétaire général d'Interpol. L'Allemand succède à l'Américain Ronald K. Noble, en poste depuis 2000. C'est dans l'histoire d'Interpol, le premier Allemand à diriger l'organisation internationale.

Vice-président de la police criminelle allemande (BKA) depuis 2004, ancien vice-président d’Interpol Europe, Jürgen Stock est un haut policier chevronné, grand connaisseur des institutions d’Interpol.

Pression sur les financements

Comme Lyon Capitale l’a révélé**, Jürgen Stock a pris la tête en 2013 d’un groupe de travail composé d’une dizaine de pays européens, suite aux financements d’Interpol par Philip Morris International, la Fifa et l’industrie pharmaceutique. Cette pression a annoncé une série de mesures d’encadrement des fonds privés, dont la nomination d’un agent spécial, indépendant, chargé de superviser tout fonds externe à Interpol.

"Les conflits géopolitiques, les risques sanitaires, les menaces qui pèsent sur l’environnement, tout comme le terrorisme, la criminalité organisée transnationale et plus particulièrement, la cybercriminalité, sont des problèmes que les États-nations ne peuvent pas résoudre seuls" a déclaré le nouveau secrétaire général. Et d'ajouter : "aujourd’hui plus que jamais, on a besoin d’organisations internationales fortes, d’organisations comme Interpol".

"La personne la plus adéquate"

Pour le Belge Claude Gillard, président du comité budgétaire d’Interpol, que Lyon Capitale avait interrogé lors de la nomination de Jürgen Stock à la tête de l’organisation policière, en juin dernier, constitue une bonne nouvelle : "C’est la personne la plus adéquate au niveau du financement et du contrôle budgétaire."

Exerçant ses fonctions à plein temps depuis le siège du secrétariat général d'Interpol, à Lyon, le secrétaire général est le plus haut fonctionnaire de l’organisation. Il supervise le travail quotidien de coopération policière internationale. Il est nommé pour cinq ans et peut être réélu.

* C'est sur le rocher, en avril 1914 qu'eut lieu le premier congrès international de la police judiciaire Interpol.
** Voir notre dossier "L'immoral financement d'Interpol".

Interpol : fiche d'identité

- 190 pays membres

- 673 personnes de 98 nationalités différentes salariées (fin 2011)

- 7 bureaux régionaux dans le monde

- une base de données de 155 000 enregistrements sur des malfaiteurs internationaux

- 8 857 notices rouges (anciens "mandats d'arrêt internationaux") diffusées en 2013

- 70 millions d'euros de budget (dont 20,7 % de part externe)

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut